Le Sacré du Prin­temps revi­sité par la danse hip-hop et les sons élec­tro­niques.