Les Jeux olym­piques de Berlin, orga­ni­sés en 1936 par le IIIe Reich, ouvrent une nouvelle ère dans l’his­toire du sport, qui devient un outil privi­lé­gié pour porter les idéo­lo­gies tota­li­taires. L’ex­po­si­tion dresse le tableau d’une décen­nie tragique qui s’achève avec les Jeux olym­piques de Londres en 1948. Elle retrace égale­ment une ving­taine de carrières spor­tives boule­ver­sées par la guerre, dont celle du célèbre Lyon­nais Tola Vologe.