Bien­ve­nue dans le monde merveilleux de l’en­ter­tain­ment  et de la fabri­ca­tion d’un spec­tacle. Buster Moon est un produc­teur améri­cain malheu­reux et endetté qui mise sur un dernier coup de poker pour se refaire. Il veut à tout prix sauver le théâtre que son père lui a acheté, celui-là même où il a eu la révé­la­tion de sa voca­tion : le théâtre Moon, en plein coeur de Los Angeles. Incor­ri­gible opti­miste, Buster Moon imagine qu’un concours de chant relan­cera son acti­vité et lui permet­tra de rembour­ser ses dettes. Sur un malen­tendu, cette Nouvelle Star  attire massi­ve­ment les candi­dats.

Imaginé par le studio indé­pen­dant Illu­mi­na­tion, qui s’est imposé dès son premier film, Moi, moche et méchant , et a confirmé son talent avec Les Minions, Tous en scène , vole son idée et son titre à un clas­sique de Vincente Minnelli. Mais, ici, la comé­die musi­cale est un dessin animé qui s’adresse à toute la famille. C’est drôle, rythmé, chatoyant. Tous les rôles sont tenus par des animaux qui s’épa­nouissent dans un genre musi­cal diffé­rent. Plus de 65 chan­sons célèbres y sont en partie inter­pré­tées, de Lady Gaga à Frank Sina­tra.

L’ani­ma­tion est bluf­fante : on oublie vite que les person­nages ne sont pas humains tant leur gestuelle semble vraie puisqu’elle a été inspi­rée par leurs inter­prètes : Scar­lett Johans­son, Matthew McCo­nau­ghey, Reese Withers­poon… le top !

site de rencontre

 

Véro­nique Le Bris