Les person­nages évoluent dans un univers onirique où s’en­tre­mêlent gestuelles, musiques et images.