Dans cette version Argan est en pleine forme, devenu expert en méde­cine il n’a de mala­die que sa para­noïa surdi­men­sion­née tandis qu’au­tour de lui les autres person­nages sont affu­blés de toutes sortes de maux.