Murs, sol, plafond vont être trans­for­més et deve­nir l’éco-musée des marion­nettes. Une sorte de vrai-faux village recons­ti­tué.