Les 4 et 5 mars, ne manquez pas le Cirque du Cambodge au Théâtre de Vénis­sieux, ou la toute dernière créa­tion des élèves de l’école de cirque Phare Ponleu Selpak.

La nouvelle mise en scène du Cirque du Cambodge impres­sionne autant qu’elle invite à réflé­chir. Acro­ba­tie, jonglage, équi­libre, contor­sion, trapèze, numé­ros de clown… toutes les disci­plines circas­siennes sont repré­sen­tées et se révèlent être un moyen d’ex­pres­sion visuel et percu­tant. Car le spec­tacle, inti­tulé Influence, évoque des thèmes forts et univer­sels telles la concur­rence ou la domi­na­tion. Pour parler à un large public, dans chaque scène, un objet est vecteur d’une réflexion. Ainsi, un balai se retrouve en vedette d’une succes­sion de voltiges évoquant les conflits, les pouvoirs et les alliances. Quant à la noix de coco avec laquelle les artistes jonglent dans le cinquième tableau, elle symbo­lise la mani­pu­la­tion.

Ces artistes charis­ma­tiques et talen­tueux, mis en lumière notam­ment par Det Khon, fonda­teur de la compa­gnie et par Cham­roeun  Khuon­than, profes­seur et metteur en scène, qui sont-ils ? Des passion­nés, qui s’en­traînent quoti­dien­ne­ment au cirque depuis l’âge de 10 ans envi­ron. Issus pour la majo­rité de familles défa­vo­ri­sées, ils ont à présent entre 18 et 20 ans et peuvent s’enor­gueillir d’être passés du statut d’élèves à celui d’ar­tistes profes­sion­nels.


Depuis plus de 20 ans l’école de cirque Phare Ponleu Selpak accueille ces appren­tis artistes. Les salles de spec­tacle ScènEst (5 salles de l’Est lyon­nais), enga­gées dans le soutien à la créa­tion et la diffu­sion du spec­tacle vivant, avaient à cœur de les rece­voir sur la scène de Vénis­sieux. Mêlant perfor­mance et burlesque, humour et réflexion, ce cirque venu de loin char­mera sans nul doute le public.


Influence, Cirque du Cambodge – École de cirque de Phare Ponleu Selpak.

Le 4/03 à 20h30 et le 5/03 à 17h. Durée : 1h15 . De 10 à 14 €.
Théâtre de Vénis­sieux, 8 boule­vard Laurent Gérin, Vénis­sieux.