Dans une langue souvent poétique, qui stimule l’ima­gi­na­tion du public, Philippe Dorin invente des histoires à la portée univer­selle. Sa complice Sylviane Fortuny les met en scène, en prenant soin de ne pas tout donner à voir mais plutôt à réflé­chir. Leur nouveau spec­tacle réunit deux groupes d’in­di­vi­dus ne parta­geant ni la même langue ni la même culture. Tandis que ces jeunes gens s’ob­servent de part et d’autre de la scène, un homme accom­pa­gné d’un enfant qui ne parle pas, tente d’ins­tau­rer le dialogue entre les deux camps. Seront-ils capables de dépas­ser leurs diffé­rences pour construire une histoire commune ? En français, en espa­gnol et en musique, ce spec­tacle est une invi­ta­tion joyeuse à s’ou­vrir aux autres.

Blan­dine Dauvi­laire