Entou­rée d’images virtuelles créées en direct par Adrien Mondot et Claire Bardainne, une danseuse évolue entre rêve et réalité. Elle traverse un alpha­bet poétique, se glisse entre des lignes aussi souples qu’elle fait ondu­ler des murs quadrillés de lumière, puis se fond avec élégance dans le décor. Un très joli moment.

Blan­dine Dauvi­laire