Nous sommes en 2015 après Jésus-Christ, toute la Gaule est occu­pée par les enva­his­seurs, des migrants pauvres sans toit ni loi… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’ir­ré­duc­tibles Gaulois, résiste encore et toujours aux hordes vandales !