Une balade urbaine dans la ville à la décou­verte d’œuvres propices à l’émer­veille­ment et cepen­dant traver­sées par des ques­tion­ne­ments contem­po­rains du numé­rique : limite de la percep­tion senso­rielle, logique aléa­toire, Big data, écono­mie de l’at­ten­tion, culture de la 3D, jeux vidéos… À retrou­ver à la Ferme du Vina­tier, à la média­thèque Jean Prévost, à l’Hô­tel de ville, au cinéma Les Alizés, à la MJC Louis Aragon.