Suspen­dus à des cordes, les artistes enva­hissent la façade d’un immeuble sur lequel ils glissent, se portent, se laissent aller…