La présence de nombreuses pièces archéo­lo­giques dans la collec­tion du musée permet d’ap­pro­cher, de connaître et de recons­ti­tuer de nombreux aspects de la vie quoti­dienne et des rites funé­raires en Égypte.