La compa­gnie La Cordon­ne­rie présente Blanche-Neige ou la chute du mur de Berlin, son nouveau ciné-spec­tacle inspiré du conte des frères Grimm. L’été 1989 touche à sa fin. Instal­lée dans une cité HLM bapti­sée Le Royaume, Elisa­beth élève seule Blanche, sa belle-fille au look gothique dont la mère est morte. Le père, un célèbre trapé­ziste, a déserté les lieux pour partir travailler dans un cirque en URSS. La coha­bi­ta­tion entre l’ado et l’adulte devient conflic­tuelle. Un mur s’érige entre elles alors même que celui de Berlin va tomber… 

Comme pour leurs précé­dentes créa­tions, les artistes de La Cordon­ne­rie réalisent voix, musiques et brui­tages en direct pour servir d’ac­com­pa­gne­ment à un film muet. Dans cette version ponc­tuée d’hu­mour qui mêle fiction et réalité, on retrouve le miroir (de salle de bain), les nains (de jardin), les pommes (d’amour) et la guerre froide entre deux êtres fragi­li­sés. 

Blan­dine Dauvi­laire