Dans la famille d’En­guer­rand, petit garçon adopté d’ori­gine afri­caine, rien ne se fait comme ailleurs ! Son père, Eliot, assume si peu d’être un père adop­tif qu’il bassine son fils à longueur de jour­née sur ses origines afri­caines. Une nuit, Enguer­rand croise le chemin d’un migrant, Kwabéna, à la peau noire comme la sienne. Pour lui, c’est sûr, il s’agit de son père biolo­gique !