Dans les années 60, Omar, 9 ans, vit dans le Chaâba, un bidon­ville de Villeur­banne. Dans cet ensemble de baraques en planches et en tôle, sans eau ni élec­tri­cité, s’en­tassent une ving­taine familles origi­naires d’Al­gé­rie. Le père d’Omar travaille dur à l’usine pour faire vivre les siens. Contrai­re­ment à son grand frère, Omar est appliqué et sérieux à l’école, et adore les livres.