La veillée « doudou-pyjama » profite des beaux jours pour poin­ter à nouveau le bout de son nez.