Décou­verte des richesses de l’ab­baye grâce aux ateliers d’Ana­tole, jeune moine plein de malice