Se lais­ser porter au gré des contes dans l’uni­vers magique de la culture tsigane, de ses origines géogra­phiques et philo­so­phiques à son atta­che­ment pour le violon.