À une heure de Lyon il existe un grand nombre de points d’eau. De ces endroits où il est possible de passer une jour­née à se baigner loin de la cohue urbaine des piscines muni­ci­pales. Petit tour d’ho­ri­zon des aména­ge­ments nature où l’illu­sion d’être en bord de mer est parfai­te…

 

Lac des Sapins, Miri­bel-Jonage, Aigue­be­lette, Pala­dru… sont parmi les plus connus mais il existe beau­coup d’autres endroits pour se baigner en famille en toute sécu­rité. Grains de Sel a sélec­tionné plus d’une douzaine d’en­droits acces­sibles pour se baigner “nature” à une heure de Lyon. Des desti­na­tions dans l’en­semble de la région pour s’éva­der et profi­ter d’un coin de verdure les pieds dans l’eau. De la baignade surveillée propice au farniente pendant que les enfants pataugent, au lac de montagne où il sera possible de plon­ger depuis un ponton, loin des piscines bondées ces desti­na­tions permet­tront de poser une serviette et de pique-niquer en toute quié­tude.

L’eau au cœur des loisirs

Se baigner est au centre de l’offre de loisirs d’un certain nombre de lacs autour de Lyon. Les muni­ci­pa­li­tés ont forte­ment investi afin d’at­ti­rer les familles et leur propo­ser à la fois de pouvoir passer une jour­née entière sans s’en­nuyer tout en garan­tis­sant un niveau de sécu­rité opti­mum. L’Atol’ à Miri­bel-Jonage est une large zone du parc dont l’ac­cès est payant, elle rassemble de nombreuses acti­vi­tés dont une plage aména­gée (et surveillée) avec para­sols et espace boisé propice à une jour­née de farniente, à condi­tion de venir assez tôt car l’en­droit est très prisé. En plein déve­lop­pe­ment Le Grand Parc de Miri­bel-Jonage a très posi­ti­ve­ment évolué depuis une dizaine d’an­nées pour deve­nir un “poumon” de loisirs à quelques kilo­mètres du centre-ville. Damien Prost-Romand, direc­teur du déve­lop­pe­ment de la société gestion­naire du parc tient à faire un point sur un certain nombre d’idées reçues concer­nant le parc, “ le lac prin­ci­pal, le lac des Eaux Bleues est direc­te­ment alimenté non par le Rhône mais par la nappe phréa­tique de l’Est lyon­nais. Une résur­gence des glaciers des Alpes datant de la Préhis­toire. La nappe est à 4 mètres de profon­deur et garan­tit une eau d’ex­cel­lente qualité. Telle­ment bonne qu’elle est pompée en bordure du parc pour alimen­ter plus d’1,2 million de Lyon­nais en eau potable ”. Le parc attire chaque année 3 millions et demi de visi­teurs et sa fréquen­ta­tion dépasse les 45 000 personnes par dimanche de juin à août. “ Un gros effort d’amé­na­ge­ment a été entre­pris dans les années 1990 et compte tenu de la fréquen­ta­tion du parc les chiffres de la délinquance sont extrê­me­ment faibles ”. En ce qui concerne les zones de baignade, il en existe quatre (auto­ri­sées), trois gratuites et une payante, l’Atol’ dans la zone de loisirs. Sur l’en­semble des autres sites et plans d’eau la baignade n’est pas auto­ri­sée.

 

Le lac des Sapins, à une soixan­taine de kilo­mètres de Lyon, est sans nul doute le meilleur compro­mis entre distance et dépay­se­ment. Dans un écrin de verdure le lac s’est tota­le­ment trans­formé en l’es­pace de quelques années pour deve­nir un centre aqua­tique fami­lial très agréable l’été. L’at­trac­tion prin­ci­pale est sans conteste le bassin de baignade biolo­gique. Une “piscine” en pleine nature à l’eau cris­tal­line capable d’ac­cueillir 2 500 personnes certains jours de grande chaleur. La jour­née au lac des Sapins peut égale­ment s’af­fran­chir de la baignade biolo­gique. Une plage surveillée et gratuite est acces­sible et de nombreux pontons cein­turent le lac. Ils permettent, à condi­tion d’ar­ri­ver tôt, de s’éloi­gner de la foule et de profi­ter d’une ombre bien­ve­nue. Atten­tion toute­fois en se baignant depuis ces plate­formes de bois, mieux vaut que les enfants sachent nager car la baignade n’y est bien entendu pas surveillée.

 

Les bases de loisirs, dont la liste figure sur notre carte, sont le meilleur moyen de passer une jour­née dans l’eau. Les enfants sont en sécu­rité, la baignade étant surveillée et de nombreux jeux et anima­tions sont à leur dispo­si­tion. Orga­ni­sés par les pouvoirs publics, (muni­ci­pa­li­tés, offices de touris­me…) ces endroits ne sont pas des “aqua­parcs” mais bien des lieux convi­viaux qui permettent à toute la famille de passer un bon moment. Boire un verre ou manger une glace est la plupart du temps possible dans des buvettes plus ou moins four­nies. Une très bonne solu­tion avec le risque cepen­dant de ne pas vrai­ment être seul.

 

Encore plus de nature
Si les plages surveillées sont souvent assaillies de monde, il existe une solu­tion pour se retrou­ver loin de la foule. Quelques plages sont ainsi acces­sibles en toute liberté comme le lac de Roybon ou de la Fores­tière. En bord d’Ain ou de Rhône il existe égale­ment des endroits auto­ri­sant la baignade mais ces lieux sont à éviter avec des enfants en bas âge. Autre diffé­rence notable, les lacs présentent moins de danger que les rivières ou les fleuves pour la simple et bonne raison qu’il n’y a pas ou peu de courant, c’est pourquoi la baignade sauvage est inter­dite autant dans le Rhône que dans la Saône. Il existe donc de très nombreux endroits où il est possible de se rafraî­chir à quelques dizaines de kilo­mètres de Lyon.

 


Des cours de nata­tion pour les enfants

Aussi incroyable que cela puisse paraître, trou­ver des cours de nata­tion pour les enfants durant l’été n’est pas si simple. Même si tous les enfants vont à la piscine avec l’école, cette “initia­tion” n’in­clut pas l’ap­pren­tis­sage de la brasse, le but étant plutôt que les enfants soient “à l’aise dans l’eau”. Pour preuve, selon la Fédé­ra­tion Française de Nata­tion 50% des enfants entrant en 6e ne savent pas nager. Dès lors les parents qui souhaitent que leurs enfants apprennent correc­te­ment doivent recou­rir à des cours parti­cu­liers ou collec­tifs qu’il n’est pas facile de déni­cher à part dans certains bassins muni­ci­paux et c’est loin d’être évident tant les maîtres-nageurs sont submer­gés de demandes. Mais atten­tion aux tarifs… La ville de Lyon orga­nise ainsi des stages d’été en juillet. Les enfants, nés entre 2003 et 2011 apprennent à nager le matin et font d’autres acti­vi­tés spor­tives l’après-midi. Ces stages, qui durent une semaine, se font au prix fort, comp­tez tout de même 345 euros… (rensei­gne­ments sur le site­lyon­na­ta­tion.org/stage­sete).   

1 / L’Atol’ à Miri­bel-Jonage
14 km du centre-ville de Lyon

payant / baignade surveillée


Tél. : 04 78 80 56 20

Chemin de la Bletta

69120 Vaulx-en-Velin
grand-parc.fr
Tarifs : 7€ par adulte, 3€ par enfant (4 à 12 ans), gratuit pour les moins de 4 ans.

 

2 / Lac des Sapins
67 km du centre-ville de Lyon

payant / baignade surveillée


Tél. : 04 74 89 58 03
Lieu Dit Lac des Sapins
69550 Cublize

Accès piscine écolo­gique – 4€ par adulte, 3€ par enfant, gratuit pour les moins de 3 ans.
beaujo­lais­vert.com/fr/a-faire/lac-des-sapins

Tarif : parking 7€ la jour­née pour accé­der à la plage publique



3 / Lac d’Ai­gue­be­lette
69 km du centre-ville de Lyon
payant / baignade surveillée


7 plages tout autour du lac sur les communes d’Ai­gue­be­lette-le-Lac, de Saint-Alban-de-Mont­bel et de Nances
pays-lac-aigue­be­lette.com/fr/se-detendre/au-bord-de-leau/plages/

Tarifs variables selon la plage choi­sie



4 / Base de loisirs du lac de Cormo­ranche
76 km du centre-ville de Lyon

payant / baignade surveillée


365 Chemin du Lac
01290 Cormo­ranche-sur-Saône
Tél : 03 85 23 97 10
lac-cormo­ranche.com

Tarifs : parking 4€ et entrée adulte 3,50€, enfant (3 à 14 ans) 2€, gratuit pour les moins de 3 ans.



5 / La Plaine Tonique
100 km du centre-ville de Lyon

payant / baignade surveillée


599 Route d’Etrez

01340 MALAFRETAZ

Tel. : 04 74 30 80 52

laplai­ne­to­nique.com

Tarifs : adulte 3,70€, enfant (3 à 12 ans) 2,30€, gratuit pour les moins de 3 ans



6 / Base de loisirs de Condrieu les Roches
43 km du centre-ville de Lyon
gratuit / baignade surveillée


1 allée de la Presqu’île, BP 74

69420 Condrieu
base-nautique-condrieu­les­roches.fr

Tarif : parking 5€



7 / Le lac de Pala­dru
92 km du centre-ville de Lyon

payant / baignade surveillée


635 rue du Petit Port

38850 Pala­dru

4 plages tout autour du lac

lacpa­la­dru.com

Tarifs variables selon la plage choi­sie



8 / Le lac de Roybon
110 km du centre-ville de Lyon

gratuit / baignade non surveillée


Allée du Lac

38940 Roybon
Tél. : 04 76 36 23 31 (mairie)

isere-tourisme.com/equi­pe­ments/lac-de-roybon-baignade-peche-et-espace-loisirs
Tarif : gratuit

 

9 / Le lac de Ville­rest
110 km du centre-ville de Lyon

gratuit / baignade surveillée

Route des Frères Mont­gol­fier


42300 Ville­rest
Plage publique surveillée en juillet et août
http://leroan­nais.com/noesit/!/fiche/plage-de-ville­rest-404428



10 / Le lac du Bour­get
108 km du centre-ville de Lyon
payant / baignade surveillée


De nombreuses plages tout autour du lac
Tél. : 04 79 25 01 99

Boule­vard Ernest Coudu­rier

73370 Le Bour­get-du-Lac

Tarifs : adulte 2,80€, enfant (3 à 12 ans) 1,90€, gratuit pour les moins de 3 ans



11 / Le lac de Nantua
91 km du centre-ville de Lyon
gratuit / baignade surveillée


Tél. : 04 74 12 11 57
Accès depuis le parking de l’es­pla­nade de Nantua
Baignade surveillée en juillet et août
01130 Nantua

haut­bu­gey-tourisme.com



12 / L’île Cham­bod
75 km du centre-ville de Lyon
payant / baignade surveillée


Base de loisirs Cham­bod-Merpuis sur la rivière d’Ain
1 rue du 8 mai 1945

01450 Poncin

Tél. : 04 74 37 25 88

ile-cham­bod.com

Tarifs : Adulte, 2,90 €, enfants, de 1m jusqu’à 16 ans 1,40 €, gratuit pour les enfants de moins d’1 ms