Orni­tho­lo­gie ludique

Le Parc des Oiseaux : le tour du monde à 40 minutes de Lyon

En famille

 

Avec 300 000 visi­teurs par an le Parc des Oiseaux cara­cole en tête des sites les plus visi­tés du dépar­te­ment de l’Ain. À 40 minutes de Lyon le site est égale­ment un lieu de passage obligé de milliers d’oi­seaux migra­teurs. Ils trouvent dans la Dombes le lieu de repos idéal au cours de leur long périple les emme­nant du Nord au Sud de l’Eu­rope. Réserve natu­relle, le sanc­tuaire est devenu un site anima­lier de premier ordre depuis les années 1970 et une volonté collec­tive pousse à en faire le pôle d’at­trac­tion majeur en France consa­cré aux oiseaux du monde entier.

 

Le pari réussi du Parc des Oiseaux

C’est une plon­gée dans un monde merveilleux qui attend le visi­teur. Petits et grands ne pour­ront qu’être ébahis par la diver­sité et la richesse des plumages des vola­tiles en tous genres présen­tés au Parc des Oiseaux. Les volières sont larges, spacieuses, les oiseaux jouent le jeu, se pava­nant sans se faire prier. Mention spéciale pour la volière des Loris, des oiseaux qui se nour­rissent de nectar et de pollen. Les visi­teurs, un gobe­let à la main déam­bulent dans les 700 m2 du lieu, et les oiseaux, aux couleurs de l’arc en ciel, se posent déli­ca­te­ment sur leurs doigts pour dégus­ter leur bois­son préfé­rée… Magique. Les équipes du parc ont parti­cu­liè­re­ment soigné cette proxi­mité entre les hommes et les animaux. Le spec­tacle, dans un amphi­théâtre de 900 places au bord de l’eau, met en scène un nombre incroyable d’oi­seaux et renou­velle le genre avec beau­coup de fraî­cheur. L’ap­pa­ri­tion des manchots surgis­sant du lac, la démarche pataude des péli­cans, les couleurs des perroquets… les oiseaux sont au coeur d’une choré­gra­phie poétique qui en font l’un des spec­tacles anima­liers les plus origi­naux en France actuel­le­ment.

Un parc de 35 hectares
Le Parc présente égale­ment de nombreuses nouveau­tés comme une tour pano­ra­mique de 27 mètres permet­tant d’ob­ser­ver les oiseaux depuis la canopé ainsi qu’une toute nouvelle plaine afri­caine dont les premiers habi­tants (autruches, serpen­taires, flamants et de nombreuses espèces de Mada­gas­car) seront visibles dès le début du mois de juillet.

Les nombreux espaces de pique-nique, à l’ombre et au bord de l’eau, permettent de program­mer une visite sur une jour­née entière.  

 

Enca­dré

Une visite nocturne du Parc des Oiseaux

Les nocturnes sont une occa­sion unique de décou­vrir le Parc des Oiseaux. La réali­sa­tion tech­nique est le fruit d’une colla­bo­ra­tion entre les équipes de la Fête des Lumières de Lyon et celle du Parc. Résul­tat, une visite unique où dès la nuit tombée le Parc se pare sur les trois-quarts de sa super­fi­cie d’in­croyables couleurs qui lui confèrent une ambiance très inti­miste. Les nocturnes du Parc des Oiseaux débutent le 13 juillet et se pour­suivent trois soirs par semaine (les jeudis, vendre­dis et same­dis). Une billet­te­rie spéci­fique est mise en place. Les billets “ jour­nées ” sont augmen­tés de quelques euros et les billets “ nocturnes ” (à partir de 19h) sont vrai­ment abor­dables pour une visite qui commence par un spec­tacle son et lumière dès la nuit tombée et une déam­bu­la­tion libre ensuite.

Les nocturnes du Parc des Oiseaux, à partir de 19h, 12 € par adulte, 6 € par enfant.

 

Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes

Ouver­ture jusqu’au 12 novembre 2017
Depuis Lyon, 40 minutes envi­ron. (par A46 sortie n°3 Villars-les-Dombes)

Tarifs : 19€ par adulte, 14€ pour les enfants jusqu’à 12 ans, 16€ pour les 13/25 ans et forfait famille, 2 adultes et 2 enfants, 58 €



par Fabien Richert