L’ex­po­si­tion décrit les rôles joués par le poison dans l’his­toire et la culture, la science et les croyances, la méde­cine et la crimi­no­lo­gie. Située à la confluence des disci­plines, elle croise des collec­tions issues des sciences de la Vie et de la Terre et des sciences humaines : pein­tures et sculp­tures beaux-arts, collec­tions ethno­gra­phiques côtoient et dialoguent avec les collec­tions de sciences natu­relles et quelques animaux vivant.