Cirque

Avis de cirque burlesque à la Croix-Rousse !

Dès 8 ans

 

Quatre curieux person­nages parti­cipent à une confé­rence sur la sécu­rité : un vieux prof, un repré­sen­tant de l’ordre public aux faux airs de Jacques Tati, un jeune punk et une secré­taire un peu godiche. Tout se passe bien jusqu’à ce qu’un acci­dent les fasse tous bascu­ler vers… l’in­sé­cu­rité !

 

Dans son spec­tacle Le Corps utopique ou il faut tuer le chien !, le clown-jongleur Niko­laus invite deux autres géné­ra­tions d’ar­tistes circas­siens à parta­ger avec lui la scène du théâtre de la Croix-Rousse. Son maître Pierre Byland, l’un des fonda­teurs de l’École natio­nale des arts du cirque de Châlons-en-Cham­pagne, âgé de 80 ans, et les jeunes Ode Rosset et Medhi Azema diplô­més de cette même insti­tu­tion. S’ap­puyant sur le court texte de Michel Foucault, Le Corps utopique, Niko­laus et ses acolytes étudient le langage des corps, de leurs corps, pour bascu­ler dans le déséqui­libre, le vacille­ment, le vertige. Ils enchaînent en musique, jonglage, acro­ba­ties sur mât chinois, courses pour­suites rocam­bo­lesques, avec un humour burlesque digne de Laurel et Hardy et de Buster Keaton. Tous les attri­buts du cirque sont réunis : l’ex­ploit, le risque, l’ad­mi­ra­tion et bien sûr, le rire… derrière lequel s’en­tend l’idée que les appa­rences sont trom­peuses et qu’il faut lutter contre le repli sur soi.

 

Le Corps utopique ou il faut tuer le chien ! du 3 au 7 octobre à 20h, sauf le samedi à 16h

Théâtre de la Croix-Rousse, place Joan­nès-Ambre, Lyon 4

Tarifs : de 5 à 26 €. Durée : 1h30

croix-rousse.com


Par Clarisse Bioud