Entre le froid, le monde, le petit dernier qui a mal aux pieds et l’aiÌ‚­né qui s’est perdu dans le mé­tro, la FeÌ‚te des LumieÌ€res en famille peut vite tour­ner au cauche­mar ! Pour assu­rer aux té­mé­raires de passer un bon moment, Grains de Sel a sé­lec­tion­né trois parcours avec des anima­tions proches les unes des autres qui plai­ront aussi bien aux petits qu’aux grands.

Quar­tier de l’An­tiquaille, Lyon 5e

On commence ce parcours par une chevau­chée fantas­tique au théaÌ‚tre gallo-romain. Inspi­ré d’une lé­gende hindoue, BalaÌ‚ha suit les aven­tures d’un cheval ailé galo­pant aÌ€ travers l’his­toire équestre, des pein­tures rupestres, jusqu’au cheval de Troie avant d’eÌ‚tre domp­té par l’homme. Puis direc­tion les jardins de l’An­tiquaille pour dé­cou­vrir les magi­ciens de la lumieÌ€re de demain. Rubik’s cube lumi­neux, mapping, ou habillage des arbres, le site regroupe bon nombre d’ex­pé­ri­men­ta­tions étu­diantes. Rendez-vous ensuite devant le colleÌ€ge Jean Moulin, mis en lumieÌ€re pour la premieÌ€re fois. Les collé­giens ont pris part aÌ€ cette créa­tion, se trans­for­mant en acteurs en herbe, pour retra­cer les aven­tures d’une cé­lé­bri­té locale adorée des enfants : Guignol. Enfin, une fois redes­cen­dus de la colline, arreÌ‚t obli­gé devant la cathé­drale Saint-Jean pour un spec­tacle son et lumieÌ€re qui promet encore une fois d’eÌ‚tre spec­ta­cu­laire.

Autour des Terreaux, Lyon 1er

Tout commence place des Terreaux avec une séance de cinéma en plein air ! Accom­pa­gnée de son chat farceur, Enoha, une petite fille mali­cieuse, revi­site l’his­toire du cinéma, des lms muets aux films de science-fiction en passant par les westerns et les comé­dies musi­cales. Un spec­tacle plein d’hu­mour qui s’adresse aÌ€ toute la famille. Le cirque s’in­vite ensuite sur la place Satho­nay. Pas de clowns ni de jongleurs mais une soixan­taine d’arai­gnées lumi­neuses taille XXL qui char­me­ront les plus ré­ti­cents aÌ€ coup d’acro­ba­ties. Enfin, les plus spor­tifs s’at­taque­ront aÌ€ la montée de la Grande-CoÌ‚te pour dé­cou­vrir son jardin sous un angle nouveau. Un trou­blant jeu de miroirs dé­mul­ti­plie les esca­liers en tous sens au son de musiques de films emblé­ma­tiques. Une expé­rience surréa­liste ! 

La Presqu’iÌ‚le, Lyon 2e

Une mé­téo­rite survole la piscine du RhoÌ‚ne et les immeubles alen­tours avant de lui impul­ser son éner­gie lumi­neu­se… S’é­ten­dant sur toute la longueur du centre nautique, cette anima­tion peut eÌ‚tre obser­vée de plusieurs points de vue, le meilleur étant en contre­bas du quai du Dr Gaille­ton, dans le prolon­ge­ment de la place Anto­nin Poncet. Demi-tour ensuite pour remon­ter juste­ment place Anto­nin Poncet. La façade de la grande Poste dialogue avec le clocher de la place pour une plon­gée dans les premiers jeux-vidéo aÌ€ la suite de deux enfants aspi­rés dans une borne d’ar­cade. Une aven­ture pixé­li­sée au cours de laquelle on croi­sera les fantoÌ‚mes de Pacman, les vais­seaux de Galaga et les combat­tants de Tekken. Pour finir, faites une pause bien mé­ri­tée place Belle­cour, trans­for­mée en jardin lumi­neux macro­sco­pique. Au pied des tulipes lumi­neuses, des bancs permettent de dé­gus­ter une creÌ‚pe enfin au calme. 

Par Caro­line Sicard