Ce soir, Bobby Potem­kine ne recon­naît pas sa ville. Les couleurs ont déserté le paysage, il pleut des météo­rites et l’on raconte que des mammouths ont écrasé la direc­trice de la Maison du Peuple, compres­sée dans un cube de glace… Seul dans son bureau de police, Bobby se met à enquê­ter, glis­sant entre deux mondes faits de rêves et d’une réalité de moins en moins palpa­ble…

Dans sa nouvelle créa­tion, Moi, les mammouths, Joris Mathieu, le direc­teur du TNG, nous invite à vivre et surtout ressen­tir un rêve éveillé. Persis­tances réti­niennes (des images que l’œil garde en mémoire quelques secondes), flashs, ombres, phos­pho­res­cences : tout est fait pour brouiller nos percep­tions spatio-tempo­relles et nous hypno­ti­ser au son de la voix de la comé­dienne seule en scène et de la musique. Un spec­tacle en forme d’ex­pé­rien­ce…

Cette pièce est adap­tée du roman jeunesse de Manuela Drea­ger, hété­ro­nyme de l’écri­vain Antoine Volo­dine avec lequel Joris Mathieu colla­bore depuis déjà quelques années. Dans cet univers litté­raire onirique et engagé, les person­nages inventent des espaces paral­lèles, féeriques, pour fuir une réalité qui les effraie.

Moi, les mammouths nous convie dans un monde qu’il ne faut pas cher­cher à déchif­frer, mais où l’on accepte de se perdre et de se lais­ser porter par la magie des mots et la poésie des images. Bien­ve­nue en terri­toire incon­gru !

Moi, les mammouths, les 17, 20 et 23  jan­vier,
au TNG, 23 rue de Bour­gogne, Lyon 9e. Tél. 04 72 53 15 15.
Tarifs : de 5 à 18€. Durée : 55 min. tng-lyon.fr


Par Clarisse Bioud