Près de trois ans après le génial Shaun le mouton, voilà le dernier né du studio Aard­man, à l’hu­mour so british. Adieu la ferme et les animaux, c’est la Préhis­toire et la région de Manches­ter en Angle­terre qui deviennent cette fois le terrain d’ac­tion.

Tout semble bien aller dans la vallée qui abrite la tribu de Cro Man, occu­pée à chas­ser le lapin. Avec des résul­tats aléa­toires. Cro Man, le plus jeune et le plus aven­tu­reux, rêve de s’at­taquer au mammouth pour enfin manger à sa faim. À la place, c’est Lord Nose, un souve­rain tout puis­sant et cupide, déjà passé à l’âge de bronze qu’il va devoir défier, et sur un terrain on ne peut plus anglais.

L’hu­mour et la richesse des idées ont fait la force de ce studio britan­nique si créa­tif dans ses meilleurs moments. Cro Man, malheu­reu­se­ment, a le défaut de ne fonc­tion­ner que sur une seule idée. Bien sûr, les dialogues, les anachro­nismes et l’uni­vers visuel restent toujours aussi savou­reux. Mais, ce dessin animé aurait mérité un scéna­rio plus fourni, plus inat­tendu pour se hisser au niveau de Chicken Run, de Shaun le mouton ou des meilleurs épisodes de Wallace et Gromit. Pour­tant, même en petite forme, un film Aard­man reste une expé­rience à vivre et un univers à décou­vrir.

 

Sortie : 7 février

Duére : 1h29