Le temps est à la fête au Pola­ris : comme chaque année, une soirée à thème autour de « la nuit » vient animer la ville de Corbas. Après La Nuit des familles ou Les enfants de la Nuit, cette saison, La Nuit qui vous chante promet son lot de douces mélo­dies et d’airs entraî­nants, à décou­vrir en famille.

 

Pour cette soirée spéciale, la struc­ture du Pola­ris est inves­tie de fond en comble, de la grande salle au studio de danse, en passant par la média­thèque. Une belle program­ma­tion s’y annonce : contes, danse, dessins et beat­box, auxquels s’ajoutent une expo­si­tion et même un banquet. Avec Légè­re­ment vrillé, Annie Gallay, artiste asso­ciée en rési­dence, nous raconte des histoires fantai­sistes sur le chant des oiseaux et celui des humains, dans un décor tricoté par ses soins. Sur les mélo­dies enve­lop­pantes et les paroles nostal­giques des chan­sons de Jacques Brel, Auré­lien Kairo de la compa­gnie De Fakto nous emporte dans un tour­billon d’émo­tions avec sa pièce de danse hip hop J’ar­rive. Baudoin, artiste peintre, et Bleu, groupe de folk rock, inventent quant à eux un savant mélange d’encre et de son avec leur « dessin qui chante », live-pain­ting sur fond musi­cal savou­reux inti­tulé Bleu/Baudoin. Et puis, vient Faut pas Louper l’Kosh. Slam, chant, beat­box… La voix de l’ar­tiste Kosh est son instru­ment. La nuit du 17 mars marque aussi le début de l’ex­po­si­tion Le nid de nuit propo­sée par Annie Gallay et les trico­teurs régu­liers des rendez-vous « Pelotes & Parlotes ». Un curieux tricot suspendu au plafond du Pola­ris est à décou­vrir jusqu’au 6 avril. Enfin, à défaut de chan­ter, un banquet pourra nous enchan­ter en comblant nos appé­tits plus ou moins féroces. Car les émotions, ça creuse !

 

La Nuit qui vous chante, le samedi 17 mars à 18h30. Le Pola­ris, 5 avenue de Corbetta, Corbas. Tarifs : de 11 à 18€. Banquet de nuit : 12€. 04 72 51 45 55. lepo­la­ris.org

Par Pauline Lambert