Samuel n’est pas présent sur scène et pour­tant tout tourne autour de lui, dans ce spec­tacle qui porte son nom, créé par la compa­gnie Le Voya­geur Debout et présenté au Pôle en scènes. On entend régu­liè­re­ment sa voix témoi­gner de son histoire et dialo­guer avec la comé­dienne Sandrine Gelin qui, seule sur le plateau, inter­prète une gale­rie de neuf person­nages. Tous — la maman, la cousine, le copain du foot…—, réagissent au handi­cap de Samuel car le petit garçon est triso­mique. « Un chro­mo­some en plus, c’est tout, et ça fout un de ces bazars », clame l’un des person­nages de cette pièce qui alterne avec justesse des moments tendres et émou­vants et d’autres fran­che­ment très drôles.

On salue la perfor­mance de la comé­dienne et la sincé­rité du texte, très bien écrit et docu­menté. Il résulte de l’ex­pé­rience de Sandrine Gelin qui a travaillé deux ans auprès du vrai Samuel. Sans misé­ra­bi­lisme, sans mièvre­rie, le spec­tacle parle ouver­te­ment de la diffé­rence et montre que le handi­cap de Samuel n’est peut-être pas sa triso­mie mais le regard que les autres portent sur lui. Même s’il ne juge pas pour autant ceux dont les peurs et les doutes expri­més maladroi­te­ment sont aussi légi­times. On ressort de la pièce heureux d’avoir pu rire sans gêne d’un sujet si déli­cat. Et sans doute plus tolé­rant.

Par Clarisse Bioud

 

Samuel, vendredi 27 avril à 19h. Tarifs : de 13 à 21€. Durée : 1h10.

 
Infos pratiques
 
 Adresse : Espace Albert Camus, 1 Rue Maryse Bastié
 Téléphone : 04 72 14 63 40