Raphaële de la librai­rie Le Bal des Ardents dévoile ses coups de coeur.

 

À PARTIR DE 3 ANS

Cabanes Une version revi­si­tée du conte des Trois petits cochons qui sensi­bi­lise les plus jeunes à la construc­tion modu­laire et à la notion d’es­pace. C’est très inven­tif, on découvre plein d’ha­bi­tats diffé­rents, ce qui laisse beau­coup de place à l’ima­gi­na­tion… Le livre est souple, l’im­pres­sion est très réus­sie et à la fin du livre, deux planches de stickers permettent de construire sa propre cabane. Un album intel­li­gent qui offre de nombreux niveaux de lecture.

Cabanes, d’Au­ré­lien Débat, Éditions Les Grandes Personnes, 13,50€.

 

À PARTIR DE 6 ANS

Drôle d’en­cy­clo­pé­die végé­tale Le prin­cipe est simple : c’est une ency­clo­pé­die où tout est vrai. Seul le clas­se­ment des fleurs et des plantes n’est pas comme les autres. On y trouve par exemple « les doyennes » (les plantes les plus vieilles), les « bleues viola­cées », les « bien foncées »… C’est farfelu, créa­tif et très vivant.

Drôle d’en­cy­clo­pé­die végé­tale, d’Adrienne Barman, Éditions La joie de lire, 24,90€.

 

À PARTIR DE 9 ANS

Hilda et la forêt de pierres Cette bande dessi­née est la cinquième aven­ture d’Hilda, une petite fille aux cheveux bleus qui vit souvent de drôles de péri­pé­ties accom­pa­gnée de son animal de compa­gnie doté de curieux bois de cerf. Dans cet album, Hilda survole sa ville et aperçoit un mur qu’elle ne doit pas traver­ser. Mais évidem­ment, elle le fran­chit… Il y a de la magie, de l’aven­ture, du rythme, de belles couleurs, les rapports d’Hilda avec sa mère et les animaux sont super­be­ment racon­tés. Le seul côté frus­trant : il faut attendre le tome 2 pour connaître le dénoue­ment de cet épisode.

Hilda et la forêt de pierres, de Luke Pear­son, Éditions Caster­man, 16€.

L.D

 
Infos pratiques
 
 Adresse : Le Bal des Ardents, 17 Rue Neuve
 Téléphone : 04 72 98 83 36