À l’in­té­rieur d’un bâti­ment décati, deux immenses plateaux vides aux murs entiè­re­ment recou­verts de fresques colo­rées. Nous ne sommes pas dans une ancienne friche indus­trielle quelque part en péri­phé­rie de Lyon mais en plein centre, dans un immeuble destiné à être réha­bi­lité. C’est ici, au beau milieu du 6e arron­dis­se­ment que se tient Zoo, le dernier événe­ment lyon­nais dédié au street art. Avant le début des travaux, une cinquan­taine d’ar­tistes ont investi les quelque 600 m2 des lieux pour y repro­duire plusieurs univers urbains, à travers une scéno­gra­phie léchée, à l’image du parking repré­senté sur le premier plateau et du terrain de basket qui habille le second. Parmi les invi­tés, des Lyon­nais deve­nus incon­tour­nables comme les Birdy Kids, Kalouf, Brusk, mais aussi Soone de Mont­pel­lier ou le Colom­bien Chanoir. Si, la semaine, le lieu est réservé aux profes­sion­nels de l’art, le week-end l’ex­po­si­tion accueille le grand public gratui­te­ment, avec en prime quelques anima­tions. Comme le samedi 16 juin, avec le live pain­ting de l’une des légendes du street art, l’Amé­ri­cain Dytch 66. Une belle façon de trans­mettre le virus du street art aux adultes de demain.

 

Zoo, jusqu’au dimanche 29 juillet. Samedi de 10h à 18h, dimanche de 13h à 18h. Gratuit.

 
Infos pratiques
 
 Adresse : Zoo Art Show, 61 rue de Créqui