Voilà un événe­ment qui porte bien son nom. Depuis main­te­nant 27 ans, les orga­ni­sa­teurs du festi­val Au Bonheur des Mômes s’éver­tuent à déni­cher le meilleur du spec­tacle vivant à desti­na­tion du jeune public. Théâtre, musique, danse, cirque, avec plus de 500 repré­sen­ta­tions cette édition s’an­nonce encore une fois affreu­se­ment stimu­lante. Au milieu des 125 compa­gnies et artistes venus des quatre coins de l’Eu­rope pour secouer les alpages du Grand Bornand, on peut notam­ment rele­ver le concert gratuit d’Al­de­bert le lundi 27 août, en plein coeur du village. La program­ma­tion 2018 fera aussi la part belle à la créa­tion italienne puisque ce ne sont pas moins de 18 compa­gnies trans­al­pines qui se join­dront à la fête. Mais Au Bonheur des Mômes, ce n’est pas que des spec­tacles, l’es­prit canaille du festi­val se retrouve aussi dans la tren­taine d’ate­liers propo­sés pendant toute la durée des festi­vi­tés : manuels, créa­tifs, natu­ra­listes, mais aussi citoyens à l’image de l’opé­ra­tion « Faut pas croire » qui invite les enfants à déve­lop­per leur esprit critique en fabriquant des pancartes dotées de faux slogans comme « Les ordis ça bousille ta vie ». Non vous n’êtes pas en 1968 dans les rues pavées pari­siennes mais bien en 2018 au pied de la chaîne des Aravis. Les temps changent mais Au Bonheur des Mômes n’a pas pris une ride, pour notre plus grand plai­sir et surtout pour celui des petits.

 

Au Bonheur des Mômes, du 26 au 31 août au Grand Bornand.

Pack Héber­ge­ment + Pass festi­val : 73€ ; Pass semaine : 20€ ; Pass jour­née : 5€ par personne. Gratuit pour les moins de 4 ans.

aubon­heur­des­momes.com