De la mélan­co­lie d’Un Prin­temps en automne au rêve éveillé de Rêve de l’ours en passant par l’ex­pé­di­tion de La Chasse à l’ours, la rela­tion entre l’homme et la nature est au centre de ces trois courts- métrages. Les jeunes héros y affrontent la pluie dépri­mante, le froid glaçant et l’en­nui avec une imagi­na­tion débor­dante. C’est égale­ment l’oc­ca­sion pour le jeune public de voir comment des person­nages aussi grands qu’eux affrontent des peurs qu’ils connaissent bien (la mala­die, le noir, le monstre, l’in­con­nu…). Œuvre phare du programme, La Chasse à l’ours brille par sa rela­tion parent/enfant, son évoca­tion du deuil, ses blagues espiègles et son lot de dangers. Rythmé par une musique origi­nale très réus­sie, le film est un hymne à l’aven­ture à hauteur d’en­fant.

→ Dès 3 ans, durée : 42 mn • Sortie : 3 octobre

Nico­las Schiavi