Le festi­­val des arts numé­­riques est de retour aux Subsis­­tances, pour une septième édition inti­­tu­­lée « Turbu­­lences – L’homme et son avenir face aux consé­quences du progrès ». Centré sur des théma­­tiques réso­­lu­­ment actuelles, l’en­­vi­­ron­­ne­­ment et la tech­­no­­lo­­gie en tête de liste, le Mirage festi­­val propose plusieurs instal­­la­­tions acces­­sibles à toute la famille, ludiques et/ou inter­­ac­­tives.
L’ar­­tiste roumaine (le pays est à l’hon­­neur cette année) Nona Inescu mélange écou­­teurs et coquilles d’es­­car­­gots dans l’œuvre Echo tandis que Bee Agency, d’Anne-Marie Maes, met en lumière une ruche « intel­­li­­gente » et un maté­­riau orga­­nique à base de bacté­­ries.

Plus spec­­ta­­cu­­laire, l’ins­­tal­­la­­tion Ethe­­real Flee­­ting de Lukas Truni­­ger est une machine à fabriquer des nuages. Celle d’Adrian Ganea (un autre artiste roumain), Earth rewards us, invite à mani­­pu­­ler des roches pour produire des sons.

L’in­­tel­­li­­gence arti­­fi­­cielle sera aussi à l’hon­­neur avec IAgot­­chi, un compa­­gnon qui apprend au fil des échanges, imaginé par Rocio Beren­­guer. Dans le même registre mais avec un tout autre but, Jaywal­­king, une instal­­la­­tion de vidéo­­sur­­veillance de pointe, donne le choix de dénon­­cer ou non les infrac­­tions…

À travers les perfor­­mances d’ar­­tistes locaux et inter­­­na­­tio­­naux, le parcours d’ex­­po­­si­­tion et les espaces d’échange Mirage Crea­­ti­­ve+, le festi­­val invite les créa­­teurs et les visi­­teurs de tout âge à s’in­­ter­­ro­­ger sur le futur de notre société et les défis qu’elle doit rele­­ver.

Mirage festi­­val, 7e édition du 3 au 7 avril aux Subsis­­tances, 8 bis quai Saint-Vincent, Lyon 1er. Instal­­la­­tions acces­­sibles le mercredi de 16h à 20h30 et du jeudi au dimanche de 14h à 19h. De 0 à 8 € sauf perfor­­mances, de 11 à 13 €. www.mira­­ge­­fes­­ti­­val.com

/ Loïc Masson

 
Infos pratiques
 
 Adresse : Les Subsistances, 8 bis Quai Saint-Vincent
 Téléphone : 04 78 39 10 02