Cela fait envi­­ron douze mois que votre enfant vous parle de son anni­­ver­­saire. Vous avez à cœur de lui orga­­ni­­ser une fête du tonnerre, en accord avec son demi-million de desi­­de­­ra­ta et votre porte-monnaie. Seule­­ment, vous manquez de temps, d’éner­­gie, d’idées… Réjouis­­sez-vous, des spécia­­listes de la ques­­tion peuvent s’oc­­cu­­per de (presque) tout.
Grains de Sel vous en dresse la liste détaillée.

Que votre enfant soit casse-cou, adepte de la construc­­tion, plutôt artiste ou même un peu intello, sachez qu’il est possible de lui trou­­ver, dans la métro­­pole lyon­­naise, une struc­­ture capable de lui propo­­ser une fête d’an­­ni­­ver­­saire en adéqua­­tion avec ses affi­­ni­­tés. Et parce que la fête ne s’en­­vi­­sage pas sans bougies sur le gâteau, Grains de Sel a aussi sélec­­tionné trois becs sucrés spécia­­li­­sés dans la réali­­sa­­tion de goûters à tomber.


Faire soi-même

Il n’est pas rare que votre enfant joue calme­­ment dans sa chambre à des jeux de construc­­tion ? Culti­­vez cette chance de parents en faisant appel à des pros le jour de sa fête d’an­­ni­­ver­­saire. Comme ceux de la struc­­ture Bricks 4 Kidz, les boss du Lego entre Saône et Rhône. En effet, ces derniers peuvent venir chez vous avec des caisses de pièces à assem­­bler, du Duplo (à partir de 4 ans) au Lego Tech­­nics (jusqu’à 13 ans). Les coûts sont ajus­­tables en fonc­­tion du nombre d’en­­fants et de la durée de la saute­­rie.

Dans un style un peu plus biodé­­gra­­dable, le Centre Kapla Lyon ravit depuis 2004 les minots graines d’ar­­chi. Si l’équipe peut délo­­ca­­li­­ser ses ateliers plan­­chettes à votre domi­­cile, elle s’est dotée en 2011 de son propre espace à priva­­ti­­ser en plein cœur du 7e arron­­dis­­se­­ment. À l’image de l’as­­sem­­blage des pièces, la formule est libre. Matin, après-midi, fin de jour­­née, et ce, du lundi au samedi. Comp­­tez 270 euros pour un créneau demi-jour­­née (l’en­­ca­­drant pouvant s’oc­­cu­­per d’une quin­­zaine d’en­­fants). Un léger surcoût est possible en cas d’in­­vité de dernière minute.


Arty birth­­day !

Si l’en­­fant dispose d’un joli coup de crayon, propo­­sez-lui donc un anni­­ver­­saire parfai­­te­­ment arty. Pour ce faire, direc­­tion Le Labo­­ra­­toire – Ateliers créa­­tifs, dans le 1er arron­­dis­­se­­ment. Toutes les acti­­vi­­tés sont à la carte : dessin en tech­­nique mixte, pein­­ture aqua­­relle, assem­­blage, brico­­lage, séri­­gra­­phie sur papier ou person­­na­­li­­sa­­tion textile, stages bien-être senso­­riel, initia­­tion au street art, fresque à la craie, trompe-l’œil photo­­gra­­phique… Même les bébés – dès sept mois – ont droit à leur session gribouillage sur une immense toile au sol, en couche et armés de pein­­ture comes­­tible. Comp­­tez en moyenne 30 euros par enfant. Atten­­tion, l’ate­­lier ne faisant pas la taille d’un terrain de foot (ouf), les places sont limi­­tées à dix enfants.

Et pourquoi l’en­­fant serait le seul à se faire gâter ? En faisant appel à la struc­­ture Les Goûters de Violette, toute la joyeuse bande repart avec un cadeau de sa propre confec­­tion. Accom­­pa­­gnés par la cool Violette, les enfants pour­­ront notam­­ment fabriquer une broche pop à arbo­­rer sur son plus beau sweat, custo­­mi­­ser un tote bag en fonc­­tion des goûts du petit.e roi/reine du jour (dino­­saures,
sorcières, robots…), fabriquer un masque en feutrine (super héros, poké­­mon chou­­chou, licorne de l’es­­pa­­ce…) ou encore se faire maquiller à grand renfort de paillettes stylées avant d’al­­ler se déhan­­cher lors d’une boum.

Plus d’in­­fos sur :


Défou­­loir en fanfare

La méthode douce n’est pas vrai­­ment la tasse de thé de l’hé­­ri­­tier.e, qui préfère les acti­­vi­­tés toniques qui – comble du bonheur pour les parents – le mettent sur les rotules et faci­­litent son sommeil. Pour ces petits casse-cou, le centre de loisirs Exalto, à Villeur­­banne, est l’en­­droit rêvé. Il faudra comp­­ter, en fonc­­tion de l’ac­­ti­­vité sélec­­tion­­née par l’en­­fant, entre 20 et 33 euros par parti­ci­pant.

Ces formules compre­­nant gâteau, bougies, bois­­sons, pochettes-surprises et, bien évidem­­ment, tram­­po­­line de ninja, funclimb d’ap­­prenti grim­­peur, laser game du futur et plein d’autres réjouis­­sances qui les feront hurler de bonheur. Que les parents soient rassu­­rés : la troupe étant surveillée par l’équipe sur place, ils pour­­ront profi­­ter paisi­­ble­­ment (et en silence) d’un café dans l’es­­pace snacking. Sachez qu’un autre centre Exalto a ouvert à Dardilly avec espace game, karaoké, air battle games et consorts.

Au rayon des suées infan­­tiles, France Aven­­tures assure aussi grâce à son incroyable site d’ac­­cro­­branches du côté de la colline de Four­­vière. La formule anni­­ver­­saire (d’une durée oscil­­lant entre trois et quatre heures) comprend un accès au parcours (théma­­tisé en fonc­­tion de l’âge des petits), une chasse au trésor – sous la houlette d’un parent –, l’aire de pique-nique à dispo­­si­­tion (ou un goûter d’an­­ni­­ver­­saire clef en main) et, cerise sur le gâteau, les cartons d’in­­vi­­ta­­tion tout prêts à remettre en main propre. Pour les 4–5 ans, comp­­tez 16 euros par tête, 21 euros pour les 7–9 ans, 25 euros pour les 10–17 ans. Bon plan : le tarif est dégres­­sif à partir de dix enfants.

Si les marmots réclament une acti­­vité qui sort des sentiers battus, amenez la troupe au Bubble-Bump de Brignais.  Le prin­­cipe est simple : sur un terrain de foot indoor, mettez douze enfants et un ballon. Petite parti­­cu­­la­­rité : chaque joueur est entouré d’une énorme bulle gonflée à bloc. Abso­­lu­­ment déli­­rant et défou­­lant. Au bout d’une heure, les enfants seront sur les rotules. Comp­­tez 219 euros pour une douzaine de parti­­ci­­pants – goûter compris. Le plai­­sir de votre enfant (et son endor­­mis­­se­­ment rapide le soir) n’ont pas de prix !

Plus d’in­­fos sur :


Indoor adven­­tures

La météo ne permet pas une acti­­vité en plein air ? Azium au Centre commer­­cial Lyon Confluence sonne comme une évidence. L’im­­po­­sant centre de loisirs propose en fonc­­tion de l’âge des parti­­ci­­pants des formules adap­­tées. Les 4–10 ans pour­­ront notam­­ment se la donner grave avec la formule délire compre­­nant 1 h 30 de lâcher-prise dans l’uni­­vers enfant et 30 minutes de goûter (12,90 euros par enfant). Les 7–10 ans parta­­ge­­ront cette 1h30 de folie entre univers enfant et mur d’es­­ca­­lade accom­­pa­­gnés d’un moni­­teur chevronné (16,90 euros). Même topo pour les 7–12 ans avec, en bonus, un saut de l’ange grâce au dispo­­si­­tif Power Jump (18,90 euros).

Et pour reprendre des forces, des brioches, bonbons, gâteaux et bois­­sons sont four­­nis à volonté. Si vous trou­­vez que l’en­­fant fait trop de sport la semaine, la salle de jeu vidéo king size La Tête dans les nuages, située non loin d’Azium, est le nouveau temple gaming de la ville. Les formules anni­­ver­­saire vont de 19,50 euros à presque 30. Elles comprennent toutes la priva­­ti­­sa­­tion d’une salle, sucre­­ries, gâteaux et, au mini­mum, 50 crédits à utili­­ser sur les diffé­­rentes bornes de la maison (telles que Mario Kart, Pacman nouvelle géné­­ra­­tion et autres délires). À partir de 6 ans.

Plus d’in­­fos sur :


S’éle­­ver l’es­­prit en rigo­­lant

Bon nombre de musées de la Métro­­pole jouent le jeu de la fête d’an­­ni­­ver­­saire. On pense notam­­ment au Musée Gadagne où l’on peut réser­­ver un des trois ateliers orien­­tés jeune public (avec possi­­bi­­lité de prendre le goûter au café Gadagne) les mercre­­dis et same­­dis : « monstres de pierre, cheva­­lier de terre », « la p’tite fabrique de faïence » ou encore « archi-pop » (de 6 à 14 ans – 60 euros pour une heure – de 4 à 12 enfants).

Le brillant Lugdu­­num propose aux 7–12 ans des anima­­tions archi-fun autour des divi­­ni­­tés de l’An­­tiquité telles que « L’Odys­­sée de Mercure » (une aven­­ture en compa­­gnie de Mercure avec une récom­­pense à dégot­­ter), « Les Secrets des Dieux » (où les enfants traversent les Enfers pour ouvrir un coffre à trésor) ou encore « Le Secret de Vénus ». Idéal pour les petits enquê­­teurs. Cela se passe les mercre­­dis et same­­dis après-midi de 14h30 à 17h (4 euros par tête, maxi­­mum dix enfants).

À l’oc­­ca­­sion d’un anniv’, le Musée d’Art contem­­po­­rain accueille égale­­ment les groupes de marmots (14 maxi­­mum) de 6 à 11 ans pour parti­­ci­­per à un Petit Labo, une expé­­rience artis­­tique ultra- intui­­tive où ils pour­­ront écrire une grande histoire collec­­tive (les joies du cadavre exquis) dans le cadre de l’ex­­po­­si­­tion tempo­­raire Story­­tel­­ling. La séance dure deux heures et coûte 60 euros – sur réser­­va­­tion unique­­ment. Le formi­­dable Plané­­ta­­rium de Vaulx-en-Velin embarque l’en­­fant et sa bande dans un vais­­seau le temps d’un après-midi aux petits oignons : séances d’as­­tro­­no­­mie, défis à la conquête de l’es­­pace et autres expé­­riences senso­­rielles (durée : 3 heures / mini­­mum dix enfants / 14 euros par tête). Atten­­tion, dans chacun des cas, il est impé­­ra­­tif d’ap­por­ter le goûter de ce petit monde car les établis­­se­­ments ne les four­­nissent pas.

Plus d’in­­fos sûr :


C’est du gâteau !

La pâtis­­se­­rie est un art déli­­cat, qui demande autant de créa­­ti­­vité que de savoir-faire. Votre dernière tenta­­tive de faire un gâteau en forme de Poké­­ball s’étant soldé par un échec cuisant (et trop cuit), Grains de Sel vous oriente donc vers des vrais pros. Notam­­ment Elodie et son Labo d’Elo. Cette pâtis­­sière diplô­­mée est capable d’éla­­bo­­rer n’im­­porte quelle folie sucrée (licorne, dino­­saure, bateau pira­­te…)

Dans un autre style, le salon de thé Ninie Cupcakes réalise pour sa part des cupcakes (spécia­­lité maison) king size, person­­na­­li­­sables quasi­­ment à l’in­­fini. Basées à Cham­­pagne-aux-Monts d’Or, Mary et sa struc­­ture Ô Gour­­man­­dises de Mary est, elle aussi, une vedette de la spatule, capable de concoc­­ter haut la main des gâteaux person­­na­­li­­sés aussi poin­­tilleux, rigo­­los que goûtus.

Plus d’in­­fos sur :

/ Antoine Allegre