Sur le papier, Royal Corgi avait tout pour plaire. Il lais­sait espé­rer un film d’ani­ma­tion drôle et irré­vé­ren­cieux grâce à Rex, le chien préféré de la Reine Eliza­beth II, qui perdu dans un chenil londo­nien, est obligé de retour­ner au palais de Buckin­gham pour rega­gner sa place de numéro 1. Au final, on assiste à un ratage à peine sauvé par quelques person­nages secon­daires auxquels le public s’at­tache beau­coup plus qu’au héros tête à claques et jamais capti­vant. À moins de vouloir emme­ner ses enfants assis­ter à des combats de chiens dans une paro­die ratée de Fight Club ou de pouvoir suppor­ter l’hu­mour grivois à base de suppo­si­toires et de jeux de mots gros­siers, les parents sont roya­le­ment invi­tés à passer leur chemin.

→  Dès 6 ans, durée : 1h32 • Sortie : 10 avril

/ Nico­­las Schiavi