Il y a d’abord un méchant très méchant, noceur éroto­mane trans­formé en “préda­teur sexuel” en rase campagne dans un pays imagi­nai­re… Mais qu’on se rassure, on est bien dans une paro­die de conte à la sauce du Second Empire. Le roi Bobèche est un souve­rain mollas­son plus stupide que tyran­nique, les bergers sont enamou­rés et c’est surtout Boulotte, nympho­mane aux formes débor­dantes dans un costume de Rubens qui va semer satire et plai­sir au milieu de l’em­pire des hommes. Offen­bach a composé le rôle spécia­le­ment pour le tempé­ra­ment de sa chan­teuse de l’époque, Hortense Schnei­der, qui venait de triom­pher dans La Belle Hélène.

Barbe-Bleue sera alors aussi un de ses plus grands succès, donné jusqu’à New York. Inutile de planquer vos ouailles : si tout commence dans une atmo­sphère de thril­ler crimi­nel avec un méchant de bande dessi­née, c’est vers la fantai­sie la plus loufoque que va vriller Offen­bach. Une fantai­sie que connaît sur le bout de ses doigts de coutu­rier le metteur en scène Laurent Pelly : c’est lui qui avait conçu les costumes extra­or­di­naires du Roi Carotte – Offen­bach inédit que l’Opéra de Lyon repren­dra pour les fêtes de fin d’an­née. N’ayez donc pas peur, même si ça dure 2h30 (entracte compris, soit un peu plus d’une heure à chaque fois) : coloré, cartoo­nesque et capri­cant, le style de Pelly est aussi beau que vivi­fiant, idéal pour une initia­tion en douceur au grand spec­tacle de l’opéra.

Barbe-Bleue, du vendredi 14 juin au vendredi 5 juillet à 20h (dim. à 16h). Opéra de Lyon, 1 place de la Comé­die, Lyon 1er. Tél. 04 69 85 54 54. Tarifs : de 10 à 108€. Durée : 2h30 avec entracte. opera-lyon.com

Retrans­mis­sion gratuite en léger différé samedi 26 juin à 21h30 au Grand théâtre des Nuits de Four­vière, Lyon 5e. Unique­ment sur inscrip­tion à reti­rer à partir du 13 juin. nuits­de­four­viere.org

Par Luc Hernan­dez, Clarisse Bioud et Romain Desgrand

 
Infos pratiques
 
 Adresse : Opéra de Lyon, 1 Place de la Comédie
 Téléphone : 04 69 85 54 54