Une femme arrive dans un lieu rempli d’objets lais­sés à l’aban­don, habité par des oiseaux bario­lés. Un flot d’émo­tions l’étreint soudain, des peurs ressur­gissent, mais elle va parve­nir à les dépas­ser et les faire siennes pour peu à peu rega­gner sa nature sauvage, sa part d’en­fance, jusqu’à se trans­for­mer en femme-oiseau. Voilà un spec­tacle auda­cieux dans sa forme et son propos, qui vient titiller l’ima­gi­naire des tout-petits encore peu habi­tués à aller au théâtre.

La musique baroque, inter­pré­tée au clave­cin, et le chant lyrique de la comé­dienne ensor­cellent cette histoire de (re)nais­sance, égale­ment illus­trée par de belles images animées de fleurs luxu­riantes, d’in­sectes et d’oi­seaux colo­rés, mais aussi de clins d’œil et de bouches qui chantent ! Une fresque pleine de fantai­sie, qui en met plein les mirettes et les petites oreilles.

Sauvages, le mercredi 11 décembre à 10h30. La Mouche, 8 rue des Écoles, Saint-Genis-Laval. Tél. 04 78 86 82 28. Durée : 40 min. Tarifs : de 5 à 9€. la-mouche.fr

Par Clarisse Bioud et Romain Desgrand

 
Infos pratiques
 
 Adresse : La Mouche, 8 Rue des Écoles
 Téléphone : 04 78 86 82 28