Le célèbre person­nage créé par Serge Bloch pour le maga­zine Pomme d’Api a d’ores et déjà eu droit à son adap­ta­tion en série d’ani­ma­tion, réus­sis­sant son passage à la télé­vi­sion avec deux saisons et 91 épisodes. Autant dire que le « plus petit des grands héros » jouit d’une aura très posi­tive auprès des enfants et que ses aven­tures au cinéma étaient atten­dues au tour­nant par les fans.

Ces derniers ne seront pas dépay­sés par cette traver­sée sur grand écran puisque le long-métrage réalisé par Tanguy de Kermel reprend tous les codes de la série : le plan en coupe de la maison, les couleurs, la SamP­la­nète, l’école et surtout les person­nages (Crapouille, Marchel, Samnou­nours, Madame Chol et même les Pipio­lis)… Les profanes ne seront pas perdus pour autant puisque l’ac­tion du film se déroule avant celle de la série. Le héros n’a pas encore décou­vert son premier super- pouvoir et sans sa cape, il perd rapi­de­ment confiance en lui. Avec l’aide d’une nouvelle et mysté­rieuse élève prénom­mée Méga, Samsam va se lancer dans cette quête initia­tique pleine de monstres galac­tiques.

« Tes pouvoirs sont en toi. Fais-toi confiance et sois patient », conseille Sama­man à son reje­ton. à travers ses figures paren­tales bien­veillantes et le courage de son héros, le film prône l’épa­nouis­se­ment person­nel où lutter contre le déter­mi­nisme et les moque­ries permet de deve­nir soi-même. Avec une pointe d’im­per­ti­nence, une cadence mesu­rée et de drôles de méchants, le film vise avant tout les 3–6 ans.

→  Dès 4 ans, durée : 1h20 • Sortie : 5 février

Par Nico­las Schiavi