Little KMBO a concocté un nouveau programme autour de la nuit, ce moment parti­cu­lier qui trans­cende l’ima­gi­na­tion de tous. Six courts-métrages proposent aux enfants de jouer avec leurs espoirs, leurs désirs et leurs peurs. Les contes choi­sis sont un modèle de déli­ca­tesse et d’hu­mour à hauteur des tout-petits.

La Prome­nade de Monsieur Papier met en scène un person­nage atypique, capable de créer instan­ta­né­ment des objets et des animaux. Alors que le jour se lève, il entame une jour­née fantai­siste et surpre­nan­te… La nuit, elle, vient marquer un passage entre deux mondes et dire qu’il y aura encore à créer demain. Une souris adorant lire est la star de Petite étin­celle, une fable où la lumière vient rappe­ler les dernières lueurs avant le sommeil et la dernière histoire avant de se coucher. Cons­truit sur une répé­ti­tion – une héroïne toujours déran­gée dans son sommeil – La Tortue qui voulait dormir dévoile une nuit pleine de cadeaux et de souve­nirs.

Mention spéciale au court-métrage Pois­son-veilleuse, où un très jeune héros accro­ché à son doudou se laisse porter par son imagi­na­tion fertile. Un monde d’ombres et de créa­tures qui n’ont plus rien de terri­fiant une fois la veilleuse allu­mée. Enchan­teur. Dans le même ordre d’idée, Le Raton-laveur et la lampe de poche brille par son aspect hors du temps, le noir et la lumière ne faisant qu’un pour rendre la nuit magique. Conte d’une graine, poème pastel autour d’une légende, clôture ce voyage entre rêve et réalité.

→ Dès 4 ans, durée : 40 min. • Sortie : 4 mars

Par Nico­las Schiavi