Beau­coup ont rêvé d’elle pendant le confi­ne­ment… La campagne est deve­nue le nouvel eldo­rado pour bon nombre de familles lyon­naises. Du moins pour cet été. Et pas besoin d’al­ler bien loin pour se mettre au vert, que ce soit près d’une forêt, d’un lac ou au pied d’une montagne. Voici cinq sugges­tions aux quatre coins de la région, pour passer des vacances ressourçantes, en famille, au plus près de la nature.

Vacances aqua­tiques à Saint-Paul-de-Varax 

Situé dans l’Ain, tout près de Lyon, le domaine de la Dombes est aussi appelé « le pays aux mille étangs ». Un para­dis pour les oiseaux : rous­se­rolles, sarcelles, canards, milouins… 130 espèces de vola­tiles ont trouvé ici un havre de paix et les plans d’eau sont le théâtre de spec­tacles uniques, de l’aube au coucher du soleil. Un lieu privi­lé­gié pour les obser­ver et passer des vacances rafraî­chis­santes.

Le Parc des oiseaux de Villars-les-Dombes © J.P. Parme­land

Où loger ? 

Dans une « casa home » de L’étang du moulin : une maison de vacances pleine de charme et toute en bois. Ce n’est pas la petite maison dans la prai­rie, mais la petite maison au milieu des étangs. On se réveille au chant des oiseaux puis on profite des espaces boisés ou on pique une tête dans le plan de baignade doté d’une plage de sable blanc.

Un petit coin de para­dis pour amou­reux de la nature (990€ la semaine pour cinq personnes). On peut aussi tenter l’aven­ture de la cabane perchée pour une nuit : cabanes des faons, des sangliers, des écureuils… peuvent accueillir jusqu’à cinq personnes (à partir de 100€ la nuit, et 42€ le panier repas). On y accède par un esca­lier ou une passe­relle en bois. Un écrin de verdure en pleine nature.

Étang du moulin, chemin de Verfey, Saint-Paul-de-Varax (01). Tél. 04 74 30 32 32. domai­ne­de­la­dombes.com 

Que faire ? 

Les acti­vi­tés ne manquent pas alen­tour : parcs anima­liers, balades en VTT ou en barque, accro­branche, sentiers éduca­tifs… et l’in­con­tour­nable Parc des oiseaux à Villars-les-Dombes, à dix minutes en voiture. Sans oublier les balades péda­go­giques : le kit « Zani­mo’­ba­lade » propose sept itiné­raires axés sur un animal diffé­rent à chaque fois (12€ le kit, à partir de 6 ans), avec des jeux et des énigmes. Une acti­vité ludique à faire en famille dans quatre villages distants de 2 à 40 minutes de L’étang du moulin. Pour se rafraî­chir, direc­tion la base de loisirs de Mala­fre­taz, à 30 minutes en voiture : piscines – dont une chauf­fée natu­rel­le­ment –, tobog­gans, plate­formes de jeux d’eau,  flyboard, canoë-kayak…   

Kit Zani­mo’­ba­lade [email protected]­dombes-tourisme.com dombes-tourisme.fr
Tél. 04 74 55 02 27.

Plaine tonique, 599 route d’Etrez, Mala­fre­taz. Tél. 04 74 30 80 52. [email protected]­la­plai­ne­to­nique.com, laplai­ne­to­nique.com

__________

Vacances spor­tives au Col de Marcieu

On comprend en arri­vant ici pourquoi Sten­dhal avait surnommé la Char­treuse « l’éme­raude des Alpes ». Ce Parc natu­rel régio­nal situé à une heure de Lyon, est le lieu idéal pour se ressour­cer en famille cet été, au milieu de plus de 3 000 espèces animales et végé­tales. Mammi­fères, oiseaux, papillons, reptiles, amphi­biens et libel­lules y coha­bitent en parfaite harmo­nie. Tout comme les familles qui séjournent au Col de Marcieu, station fami­liale en plein cœur du Parc.

Où loger ?

Au village « Évasion au natu­rel », sur le plateau des Petites Roches. Il se compose d’éco-chalets tout confort, dotés d’une grande terrasse avec vue sur les massifs de Belle­donne et de la Char­treuse. De là, on peut garder un œil sur les enfants qui profitent des aires de jeux avec balançoires, des cabanes à grim­per ou encore du terrain pour jouer au ballon…

Évasion au natu­rel, Les Balcons de Marcieu, Saint-Bernard-du-Touvet (38). Tél. 09 87 88 46 76 [email protected]­va­sio­nau­na­tu­rel.com, evasio­nau­na­tu­rel.com 

Que faire ? 

L’été, de nombreuses acti­vi­tés permettent de bien se défou­ler : moun­tain­board (planche à roulettes tout-terrain), snake-gliss (luges accro­chées en chenille), quick jump (mini-saut à l’élas­tique),
parcours aven­ture pour tous les âges, glisse sur herbe (trot­ti­nette tout terrain), méga-tyro­liennes, filets ludiques dans les arbres… (21,50€ le pass jour­née pour les 5–12 ans à l’es­pace ludique du Col de Marcieu ; 29,70€ à partir de 13 ans, et possi­bi­lité de pratiquer chaque acti­vité sépa­ré­ment, comme la glisse sur herbe à 6,10€/heure).

Sans oublier les chemins de randon­née où l’on crapa­hute en obser­vant la faune et la flore. Pour être au contact direct avec les animaux, on tente la balade avec des ânes (30€ par famille la balade d’une heure) avec « Ivresse des montagnes », ou des chèvres alpines sur les sentiers fores­tiers, qui se conclut par la visite d’une chèvre­rie pour décou­vrir la fabri­ca­tion du fromage et de la laine. Un éveil ludique, dès le plus jeune âge, à l’ar­ti­sa­nat en montagne.

Espace ludique du Col de Marcieu. Tél. 04 76 08 31 58. [email protected]­col-marcieu.com col-marcieu.com

Ivresse des montagnes, pour les balades avec les ânes et la chèvre­rie. Tél. 07 89 84 61 83. [email protected]­vres­se­des­mon­tagnes.com
ivres­se­des­mon­tagnes.com 

__________

Vacances arty dans le massif du Tanargue

Surnommé la Montagne du Tonnerre, le Tanargue marque le passage entre la montagne ardé­choise et les Cévennes d’Ar­dèche. Un terri­toire où se mêlent nature et culture, comme l’illustre le parcours artis­tique à ciel ouvert « Le partage des eaux » dans les monts d’Ar­dèche, ponc­tué de sites natu­rels admi­rables, d’édi­fices patri­mo­niaux, comme l’ab­baye de Mazan, et d’œuvres contem­po­raines comme La Tour à eau de Gilles Clément (lepar­ta­ge­de­seaux.fr).

Où loger ?

Au cœur du Parc natu­rel des monts d’Ar­dèche dans les Cabanes du Loup bleu. Écogîte niché à La Souche, au pied du massif du Tanargue. Une cabane en forme de châtaigne, une autre aux allures de tour vitrée… Caro­line Carrier, la proprié­taire des lieux, est artiste et ça se voit. Au bord de la rivière, on regarde évoluer des sala­mandres, des lézards verts à tête bleue, des loutres et des castors. 

Les Cabanes du Loup bleu, 2340 route de Saint-Louis, La Sautel­le­rie, La Souche (07). Tél. 07 67 13 55 59. [email protected]­les­ca­ba­nes­du­loup­bleu.com lesca­ba­nes­du­loup­bleu.com

Les Cabanes du Loup bleu en Ardèche © DR

Que faire ? 

Sur place, Caro­line orga­nise des acti­vi­tés créa­tives dans son atelier d’ar­tiste : mode­lage, pein­ture, land art pour les plus jeunes… Les parti­ci­pants pour­ront empor­ter leurs créa­tions émaillées dans le four à céra­mique. Passion­née de cheval, elle propose aussi diffé­rentes approches pour décou­vrir cet animal qui aide à déve­lop­per l’in­tui­tion et à gérer ses peurs. 

À une heure en voiture, on peut visi­ter la Grotte Chau­vet, pour admi­rer des œuvres d’art inspi­rées par la nature et réali­sées il y a 36 000 ans : lions, ours, mammouths… Cet été, pas de visites guidées, mais une appli­ca­tion à télé­char­ger et des média­teurs pour répondre aux ques­tions au cours de la visite. Autre nouveauté ardé­choise, suite au confi­ne­ment du prin­temps : on peut se faire livrer un pique-nique « Goûtez l’Ar­dèche » à base de produits locaux (à partir de 11€ par personne, version famille à 36€, à réser­ver sur goutez­lar­deche.fr).

Grotte Chau­vet, Vallon-Pont-d’Arc. Tél. 04 75 94 39 40. grot­te­chau­vet2ar­deche.com (gratuit –10 ans, 17€/adulte, 8,50€ 10–17 ans).

__________

Vacances à la ferme à Vienne-Condrieu 

À cheval sur l’Isère et le Rhône, le terri­toire de Vienne-Condrieu, se rejoint en 30 minutes depuis Lyon. Ici, la star des vacances et des week-ends en famille, c’est la petite reine. On pédale entre vignes et vergers sur un bout de la ViaR­hôna, piste cyclable de 815 kilo­mètres reliant le lac Léman à la Médi­ter­ra­née. On peut même l’em­prun­ter à trot­ti­nette, à rollers ou à pied. Il est possible de faire une halte dans des endroits très nature comme l’île
du Beurre.

Où loger ?

La petite ferme des Vitoz, un site idéal pour rejoindre la ViaR­hôna. On dort dans le gîte Le poulailler, chez Pépé… (95€ la nuit pour 2 adultes et 2 enfants, – 40% sur les séjours d’une semaine ou plus). Ou on tente le bivouac, nouveauté de cet été, pour vivre une aven­ture de cow-boy en passant la nuit dans un chariot. Les enfants dorment dans la cabane tout confort (150€ la nuit). Atten­tion, il ne faut pas être aller­gique à la paille…

La petite ferme des Vitoz, 14 rue de Tara­mas, Assieu (38). Tél. 06 83 22 83 50. gite-lape­ti­te­ferme-vitoz.fr 

La petite ferme des Vitoz © DR

Que faire ?

Sur place, la ferme propose des ateliers de filage de laine (dès 5 ans), de confec­tion d’un cous­sin… en étant tout proche des animaux. À proxi­mité de la ferme, de jolies randon­nées sont possibles et, à 20 minutes en voiture, on part étudier la faune et la flore de l’île du Beurre. Plusieurs anima­tions sont prévues cet été dont l’ob­ser­va­tion des oiseaux, des arbres et arbustes, des abeilles, des habi­tants de la mare (chaque mercredi de juillet de 14h à 17h, gratuit et sans réser­va­tion).

On peut même y apprendre à fabriquer des jouets et des instru­ments rigo­los en piochant des éléments dans la nature (5€ par adulte, 2€ par enfant, dès 4 ans, sur réser­va­tion). Pour décou­vrir le coin, on se procure le livret-jeu Rando­land à l’of­fice du tourisme, qui existe en deux versions dont une sur la ViaR­hôna pour explo­rer les vignobles, l’île du Beurre, etc. Avec un cadeau à la clef à la fin des deux parcours.

Pour se rafraî­chir, direc­tion la base nautique de Condrieu-Les Roches qui dispose d’un espace baignade et d’ac­ti­vi­tés comme le mini­golf et le parcours Accro Kids. 

L’île du Beurre : [email protected]­le­du­beurre.org iledu­beurre.org. Tél. 04 74 56 62 62.

Pavillon du tourisme, cours Marc-Antoine Brillier, Vienne (38).
Tél. 04 74 53 70 10. vienne-condrieu.com

__________

Vacances au pied des montagnes

Pas besoin de grim­per au sommet des Alpes pour se retrou­ver en pleine nature. Plusieurs sites en Savoie et Haute-Savoie promettent un dépay­se­ment total, à moins de deux heures de Lyon. C’est le cas de Lathuile, petit village au sud du lac d’An­necy, cerné par le massif des Bauges et celui des Bornes. La campagne et la montagne en même temps ! 

Où loger ? 

Situé au pied du massif des Bauges et au bout du lac d’An­necy, le Verger fleuri est un camping fami­lial de 100 places, en pleine nature, et le point de départ de nombreuses randon­nées et d’une piste cyclable. On peut y camper au milieu des arbres ou profi­ter du confort d’un chalet, d’une roulotte, d’un mobil-home ou d’un «  coco sweet  » : ce nouveau type d’hé­ber­ge­ment, entre le mobil-home et la tente, peut accueillir jusqu’à 4 personnes (515€ la semaine pour 4). L’été, on déguste les petits plats maison de Pascale et les enfants profitent des nombreuses anima­tions exté­rieures (château gonflable, balançoire pira­te…). Le plus : la vue de folie, dixit Pascale, sur le col de la Forclaz et les para­pentes.

Le Verger fleuri, 70 route du Lac, Lathuile (74). Tél. 04 50 44 31 82. lever­ger­fleuri.fr 

​​Que faire ?

Hormis la visite de « la Venise des Alpes », un peu trop fréquen­tée l’été, on embarque les enfants pour des chasses au trésor en pleine nature ! Six livrets de jeux sous forme de BD sont en vente dans les offices du tourisme (Dous­sard, Faver­ges…) et chez diffé­rents parte­naires, pour décou­vrir les spécia­li­tés locales tout en résol­vant des énigmes autour de légendes qui ont marqué la région, du Moyen-Âge à la Belle époque. On ouvre le grand coffre de l’of­fice du tourisme à la fin pour décou­vrir son cadeau (6,50€ le kit). Des circuits sur une demi-jour­née ou une jour­née entière, entre la réserve natu­relle du bout du lac, endroit idéal pour obser­ver la faune et la flore locales, et les sommets proches.   

sources-lac-annecy.com

__________

Escape game au natu­rel

La mode est aux escape games en plein air, ce qui peut paraître para­doxal mais se révèle parfait en été et au regard du contexte sani­taire des derniers mois. On s’im­merge en pleine nature dans le massif de la Char­treuse le temps d’un week-end grâce à l’Es­cape Wild, qui allie jeux de réflexion, de force et d’adresse. Il se déroule sur un grand terrain proche d’une forêt et d’une rivière.

Les fans de Koh-Lanta seront servis : l’objec­tif est d’uti­li­ser les ressources de la nature, de fabriquer le feu, de trou­ver les ingré­dients du repas et de décou­vrir les éléments pour confec­tion­ner un tipi pour la nuit. Une expé­rience ludique et péda­go­gique qui resserre les liens fami­liaux, possible le week-end du 8–9 août, par exemple, ou à une autre date pour un groupe de 5 parti­ci­pants déjà consti­tué (dès 12 ans, 220€ par personne, dîner et petit-déjeu­ner à base de produits biolo­giques locaux inclus). Cet escape game existe aussi en formule minia­ture de 2 heures (dès 10 ans, 40€/pers).

L’ap­pel de la nature, Tél. 06 40 64 50 65, lappel­de­la­na­tu­[email protected]­hoo.com 

lappel­de­la­na­ture.com/micro-aven­ture  

Par Gaëlle Guitard – Photo prin­ci­pale : Les Cabanes du Loup bleu en Ardèche © DR