À la BF15, l’ar­tiste plas­ti­cien Julien Dubuis­son rend la sculp­ture ludique, pour peu que le sens de ses œuvres nous soit révélé par la gale­riste Perrine Lacroix. Sous la verrière, une pièce en plâtre gît au sol, en plusieurs morceaux. C’est en regar­dant la belle vidéo en noir et blanc, qui complète l’ins­tal­la­tion, que l’on comprend son mode d’as­sem­blage. Une enfant mani­pule ces éléments, à la manière d’un casse-tête, et ce sont juste­ment des visages qui appa­raissent, inspi­rés d’autres œuvres d’art dont Le Pavillon nocturne de Giaco­metti qui donne son nom à celle de Dubuis­son.

A contra­rio de cette pièce refer­mée sur elle-même, une seconde instal­la­tion nous ouvre les portes d’un atelier d’ar­tiste. Dough (pâte, en anglais) se décom­pose en trois plateaux : des blocs d’ar­gile, des formes réali­sées à partir de diffé­rents moules (crâne animal, basket, masque de Mickey…) et leur trans­for­ma­tion réali­sée en direct par deux perfor­mers. La matière est animée en perma­nence, jusqu’à reve­nir au point de départ pour être utili­sée dans un nouveau cycle créa­tif.

Dough, de Julien Dubuis­son, jusqu’au samedi 14 novembre. Dès 6 ans. Entrée libre. La BF15, 11 quai de la Pêche­rie, Lyon 1er. Tél. 04 78 28 66 63. labf15.org
Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h.

Par Caro­line Sicard et Clarisse Bioud

Photo © DR