Par Caro­line Sicard

Si pour ce nouveau confi­ne­ment, les enfants conti­nuent d’al­ler à l’école, ils n’ont le week-end, qu’une heure par jour pour s’aé­rer. Voici une sélec­tion de cinq parcs près de chez vous, pour profi­ter de la nature et se défou­ler au maxi­mum. 

A l’abor­dage !

Si vous habi­tez à côté du parc Blan­dan, vos enfants ont bien de la chance. On y trouve la meilleure aire de jeux, ou du moins la plus spec­ta­cu­laire: une immense vague en bois hyper design qui dissi­mule un tobog­gan, des cordes et prises d’es­ca­lades et autant de cachettes.

Le reste du parc est tout aussi ludique avec ses recoins de verdure, son belvé­dère perché sur les anciens remparts du fort Blan­dan, sa passe­relle secrète qui serpente au milieu des arbres et ses immenses pelouses idéales pour une partie de foot. Quant aux amateurs de roulettes et autres casse-cous, ils pour­ront tester leur meilleures figures sur le mini skate-park. 

Parc Blan­dan, 37 Rue du Repos, Lyon 7e. Ouvert de 6h30 à 22h30.

Le parc Blan­dan © DR

Atten­tion, vertige

C’est le parc le plus verti­gi­neux de Lyon. Situé, comme son nom l’in­dique, sur les hauteurs de la colline de Four­vière, le parc des Hauteurs offre une vue à couper le souffle sur la ville et la basi­lique de Four­vière. Il a en plus l’avan­tage de relier diffé­rents espace de verdure, comme le jardin du Rosaire, situé juste sous la basi­lique, l’es­pla­nade la Sarra et le cime­tière de Loyasse.

Les enfants appré­cie­ront parti­cu­liè­re­ment la passe­relle des quatre-vents et sa vue pano­ra­mique sur la Saône et la colline de Four­vière. Sachez pour l’anec­dote que cette passe­relle, ainsi que le chemin du Viaduc qui la traverse, suit le tracé de l’an­cien chemin de fer qui trans­por­tait les corbillards depuis le funi­cu­laire Saint-Paul jusqu’au cime­tière de Loyas­se… 

Parc des Hauteurs, espla­nade de Four­vière, Lyon 5e. Ouvert 24h/24h.

Parc du Vallon : le petit ruis­seau dans la prai­rie

Situé entre la Duchère et Ecully, le parc du Vallon offre trois ambiances répar­ties sur 11 hectares: un jardin publique qui fait la tran­si­tion entre la ville et la nature, deux prai­ries traver­sées par un ruis­seau et un bois.

On trouve égale­ment deux aires de jeux, ainsi que des panneaux qui racontent l’his­toire du lieu et présente sa faune et sa flore. En ouvrant l’oeil, vous tombe­rez même sur l’an­cien lavoir du château de la Duchère. De quoi varier les plai­sirs. 

Le parc du Vallon, entrées prin­ci­pales boule­vard de la Duchère, avenue Rosa Parks ou plateau de la Duchère, Lyon 9e. Ouvert toute la jour­née. 

Prome­nons-nous dans le bois

Avec ses 4,5 hectares, le parc de la Ceri­saie fut un temps le second plus grand parc de Lyon après celui de la Tête d’Or, avant d’être récem­ment détrôné par le parc du Vallon et le parc Blan­dan.

Il n’em­pêche, cette ancienne propriété de la famille Gillet ne manque pas de charme – et on ne pense pas qu’aux vignes culti­vées par la Répu­blique des Canuts. Son bois composé de chênes, de bouleaux, de hêtres et d’ifs, qui descend jusqu’aux quais de Saône est le terrain de jeux idéal pour une partie de cache-cache. 

Parc de la Ceri­saie, 25 rue Chazière, Lyon 4e. Ouver­ture de 8h à 19h puis jusqu’à 18h à partir de de décembre. 

La forêt enchan­tée

Evasion garan­tie au parc de la Garde avec sa forêt parcou­rue de sentiers sinueux. Entre ses vieilles souches recon­ver­ties en hôtel à insectes et ses branches folles, on s’at­ten­drait presque à voir surgir de petits lutins. En descen­dant jusqu’au pont de pierre, vous tombe­rez sur la voie verte de Champ­vert qui relie Tassin au 9e arron­dis­se­ment, en suivant le tracé de l’an­cienne ligne de voie ferrée qui reliait Saint-Just à Vaugne­ray.

En plus de passer sous diffé­rents ponts de pierre dont vous pour­rez tester l’écho, cet itiné­raire dessert le parc de Champ­vert et celui de la mairie du 5e, acces­sible via une élégante passe­relle en bois et métal. Quelques panneaux expli­ca­tifs présentent les dispo­si­tifs mis en place pour soute­nir la biodi­ver­sité, comme un refuge à chauve-souris. La balade idéale pour admi­rer les jolies couleurs oran­gées des arbres et profi­ter quand même de cet automne pas comme les autres. 

Parc de la Garde, 6 rue de la Garde, Lyon 5e. Ouvert 24/24h.