Par Clarisse Bioud / Les salles de spec­tacles et de sport étant toujours fermées, que diriez-vous de parti­ci­per à une expé­rience collec­tive, mêlant pratique artis­tique et pratique spor­tive, ce samedi 1er mai aux Subsis­tances? Intri­guant, n’est-ce pas? Mais pour celles et ceux, parents et enfants, spor­tifs du dimanche ou danseurs chevron­nés, qui étaient étaient venus remuer leur popo­tin lors du premier échauf­fe­ment collec­tif orga­nisé par les Subs, le 20 mars dernier, quel souve­nir ! Galva­ni­sés par l’éner­gie de la danseuse Kylie Walters, direc­trice des études choré­gra­phiques au CNSMD, chacun était sorti de ce premier jour de prin­temps, rincé mais vivant et encore plus impa­tient de voir les lieux cultu­rels rouvrir. Ce qui, un mois et demi plus tard,  n’est toujours pas fait. Mais fortes de cette expé­rience fédé­ra­trice, joyeuse et mili­tante, les Subs nous remettent au turbin ce samedi, avec un nouvel après-midi d’échauf­fe­ment collec­tif et tout public, placé cette fois-ci sous le signe de l’art circas­sien.  

Exer­cices collec­tifs sous La Tornade

Une fois revê­tue une tenue confor­table, rendez-vous à 15 heures sur l’es­pla­nade, avec le duo d’acro­bates Justine Berthil­lot et Mosi Espi­noza, tout juste sortis de rési­dence, pour une première série d’exer­cices tenus secrets. Puis, à 16 heures, on rejoin­dra la verrière pour y retrou­ver un habi­tué des lieux: l’épous­tou­flant danseur et perfor­meur Alexan­der Vantourn­hout, qui sait donner de sa longue silhouette hyper­laxe pour racon­ter la dualité et la gémel­lité des corps. Tout en se lais­sant guider par ses indi­ca­tions, pour prolon­ger avec lui l’échauf­fe­ment, ce sera aussi l’oc­ca­sion de décou­vrir ce que les équipes des Subs ont mis quatre semaines à instal­ler sous la verrière: La Tornade, sculp­ture monu­men­tale en papier conçue par Alexis Merat et Domi­tille Martin, majes­tueuse et tempé­tueuse, au-dessous de laquelle plusieurs autres artistes sont invi­tés à se produire jusqu’à la mi-juillet. On a telle­ment hâte.

Grand échauf­fe­ment, le samedi 1er mai, de 15h à 17h, aux Subsis­tances, 8bis, quai Saint-Vincent, Lyon 1er. https://www.les-subs.com/

Photo : Justine Berthil­lot et Mosi Espi­noza © Ximena Lemaire Castro