Atten­tion mesdames et messieurs, ce soir, Madame Train, spécia­liste des contes de fées – elle en connaît plus de 800 par cœur ! –, va vous livrer une confé­rence d’une excep­tion­nelle qualité sur trois contes célèbres, aidée de sa fidèle assis­tante Madame Carton qui vous en présen­tera les images. Mais, comme vous ne tarde­rez pas à le remarquer, la première est d’un sérieux sans pareil, sans doute un brin rigide et dénuée d’ima­gi­na­tion ; la seconde, naïve et maladroite, appa­raît comme le souffre-douleur de sa supé­rieure. Quelque chose nous dit que la situa­tion va bien­tôt déra­per…

Faisant du rire un outil de résis­tance, la compa­gnie du Détour a choisi de pratiquer le théâtre sous la forme a priori sérieuse de la confé­rence, pour ensuite mieux renver­ser la table et les idées reçues. Ici, Agnès Larroque et Laure Seguette s’at­taquent aux contes de fées, en les repre­nant au pied de la lettre. Et en offrent ainsi aux enfants, nour­ris aux adap­ta­tions édul­co­rées de Disney, une nouvelle grille de lecture. Mais loin de les effrayer, les deux comé­diennes trans­forment l’as­pect tragique et mons­trueux de certains contes par l’hu­mour burlesque. Pour cela, elles n’hé­sitent pas à convoquer un peu de magie, leur faisant voir un livre soudain prendre feu ou illus­trant de manière très concrète l’ex­pres­sion « Les bras m’en tombent »… Dans une mise en scène vire­vol­tante et un décor plein de surprises, elles pointent des sujets aussi déli­cats que l’aban­don, la diffé­rence ou la mort, en retra­ver­sant Hansel et GretelLe Vilain Petit Canard et Blanche- Neige. Blanche-Neige, héroïne de tous les temps mais qui, dans cette relec­ture, n’en appa­raît pas moins passive, réduite à faire le ménage pour les sept nains et à partir avec le prince char­mant qui l’a embras­sée, sans qu’elle y ait consenti !

Dans cette pièce très drôle, où le person­nage dominé pour­rait bien briser ses chaînes, les enfants compren­dront la néces­sité de s’éman­ci­per et de ne jamais s’en lais­ser conter.

On vous raconte des histoires, le samedi 29 janvier à 16h.
L’Aque­duc, chemin de la Liasse, Dardilly. Tél. 04 78 35 98 03.
Durée : 1h. Tarifs : de 8 à 17€, gratuit pour les – 12 ans.