Ouvrez bien grands les yeux car le spec­tacle que vous allez décou­vrir a les atours d’un show visuel, qui se jouera de vos repères et de vos sensa­tions. Un homme et une femme se rencontrent, se plaisent et se cherchent dans un chassé-croisé amou­reux, sous la pluie, puis la neige, jusqu’à litté­ra­le­ment s’en­flam­mer de désir. Pour racon­ter cela, la compa­gnie Sens Dessus Dessous mise sur un mélange de tech­niques vidéo qui brouillent les fron­tières entre l’ar­rière et le devant de la scène, entre l’illu­sion et la réalité. Le duo d’ar­tistes, l’une danseuse, l’autre circas­sien, évolue avec grâce d’un monde à l’autre pour mieux se retrou­ver. Une canne qui échappe à la main de son proprié­taire pour se bala­der sur le plateau, un visage soudain remplacé par un nuage à la Magritte, des jeux d’ombres et de trompe-l’œil finissent de nous donner le senti­ment d’être plon­gés en plein rêve. Le plus joli qui soit.

La Mélo­die d’ici et là, le vendredi 11 février à 20h30. Espace Albert-Camus, 1 rue Maryse-Bastié, Bron.
Tél. 04 72 14 63 40. pole-en-scenes.com
Durée : 50min. Tarifs : de 13 à 21€.