Une vue saisis­sante sur les massifs des Pré-Alpes, des acti­vi­tés origi­nales, le tout dans un esprit fami­lial et convi­vial… Le Collet d’Al­le­vard n’est certes pas la station la plus connue des Lyon­nais, mais elle mérite le détour, le temps d’un week-end presque prin­ta­nier. En parti­cu­lier en fin de jour­née, puisqu’elle offre l’un des plus grands domaines skiables nocturnes d’Eu­rope.

Le Collet d’Al­le­vard et ses 67 ans d’an­cien­neté

À deux heures en voiture de Lyon, le Collet d’Al­le­vard est l’une des plus vieilles stations de ski de France. Créée en 1955 et implan­tée à partir de 1500 mètres d’al­ti­tude, cette station-balcon offre une vue pano­ra­mique sur la vallée du Grési­vau­dan, entre la chaîne de Belle­donne et le massif de la Char­treuse. Elle est aussi un lieu privi­lé­gié pour admi­rer le mont Blanc. En hiver, on recon­naît faci­le­ment le dôme arrondi de celui qui surplombe tous les sommets des envi­rons. Randos à raquettes, ou à pied lorsque la neige aura fondu, ski de randon­née… Nombreuses sont les acti­vi­tés qui gravitent autour de lui.

De nombreux domaines pour skier la nuit

C’est à la tombée du jour que le domaine, doté de 27 pistes et de 35 kilo­mètres de descente pour tous niveaux, tire son épingle du jeu : il est l’un des rares, et surtout l’un des plus grands, skiables de nuit. Dix pistes éclai­rées se dévalent à la tombée du jour, jusqu’à 22 heures. Pour démar­rer la soirée avec séré­nité, on peut opter pour la randon­née en raquettes. Lampe sur le front, on découvre la magie de la montagne de nuit.

Des acti­vi­tés origi­nales à décou­vrir

Depuis le début de saison, on peut prendre de la hauteur au parc Tous Azimuts : en combi de ski, on s’es­saie à l’un de ses parcours d’ac­cro­branche, dont un pour tout-petits, au milieu des épicéas, en s’équi­pant d’une lampe fron­tale. Les plus intré­pides tente­ront le snake-gliss, le yooner ou l’air­board : trois acti­vi­tés à sensa­tions fortes.

Kezako le snake-gliss ? Plusieurs luges reliées entre elles et serpen­tant sur 400 mètres. Ce drôle d’ani­mal s’em­pare des pistes à la tombée de la nuit, mais peut égale­ment s’es­sayer en plein jour, à partir de 7 ans. Atten­tion, contrai­re­ment à ce que l’on pour­rait penser, c’est à l’ar­rière que l’on est le plus secoué ! Quant au yooner, il s’agit d’un engin de glisse solo, à mi-chemin entre la luge et le ski, qui se pratique plutôt quand le soleil se couche, tout comme l’airboard, une luge remplie d’air qui se conduit à l’ins­tinct et promet elle aussi des sensa­tions fortes. 

@ Agence Urope

Surprise sur les pistes

La nouveauté de la saison, c’est le Tetras Délire Park, piste ludique ponc­tuée de surprises. Acces­sible à tous, via la piste Chevrette, il propose des défis et des décou­vertes sur le thème de la faune sauvage locale et met en vedette le tétras-lyre, petit coq de bruyère symbole des Alpes.

Si l’en­vie de faire travailler les méninges démange la tribu, un escape-game outdoor a juste­ment été créé récem­ment. Inti­tulé « Grabuge à la berge­rie ! », et riche en anec­dotes locales, il consiste à rele­ver des indices, inter­ro­ger les témoins et résoudre les énigmes pour rame­ner le trou­peau de moutons fugueurs en lieu sûr.

Et pour la pause méri­dienne ?

On file goûter une spécia­lité locale à l’Écu­reuil, à l’ar­rière du domaine skiable. Ce petit restau­rant tout en bois, niché dans le secteur de Pré-rond, est tenu par Jacques et Sophie, dont la cuisine maison est très appré­ciée. Lorsque l’heure du repos a sonné, on rejoint l’une des rési­dences de la station, ou un loge­ment du parc Airbnb. Faute de place, l’offre hôte­lière ne se déve­loppe plus trop depuis les années 1980, mais il est toujours possible de trou­ver refuge dans un chalet du Collet pour rechar­ger les batte­ries après ce programme bien chargé ! 

Infos pratiques

• Forfait ski jour­née, 9h-17 h. 23,80 €/adulte, 18,10 €/enfant le week-end.

Restau­rant L’écu­reuil, Pré-rond, le Collet. Tél. 06 29 86 21 97. Sur réser­va­tion le soir. Ouvert tous les jours jusqu’au 3 avril.

Escape-game « Grabuge à la berge­rie ». QR Code à télé­char­ger à l’Of­fice de tourisme, toute l’an­née. 3 place de la Résis­tance, Alle­vard-les-Bains. Tél. 04 76 45 10 11.

Parc Azimuts. 5 € pour les 3 – 5 ans, 10 € à partir de 6 ans, pour 1h dans le parc. Lampes fron­tales four­nies. Réser­va­tion sur azimuts-collet.fr

Belle­donne Evasion, jusqu’au 3 avril. Randon­née collec­tive : 18 €/pers, 15 € pour les – 15 ans (prêt des raquettes, bâtons et fron­tale compris).

Snake-gliss (4 pers. mini­mum), airboard et yooner : 15 €/pers. la descente. Tarif préfé­ren­tiel pour les familles. Tél. 06 85 66 90 73. belle­donne-evasion.com

Retrou­vez plus d’infos sur lecol­let.com

Article rédigé par Gaëlle Guitard • Photo d’ou­ver­ture : © DR