Au Mac de Lyon, ce sont d’abord ces grands à-plats de couleur qui happent le regard et donnent envie de plon­ger dedans. Signés Olivier Mosset, ils donnent le ton de cette nouvelle expo­si­tion pensée pour les enfants, dès le plus jeune âge.

Une expo pour explo­rer les sensa­tions au contact de l’œuvre

Visant aussi les bébés, l’ex­po­si­tion Little Odys­sée* leur offre, dans ses premières salles, une sorte de cocon comme celui que forment les bras des parents qui les portent. Couleur, son, lumière sont au programme de cette première partie senso­rielle. Puis l’en­fant gran­dit et se repère à l’in­té­rieur de sa maison, son premier envi­ron­ne­ment proche, et les objets qu’il y trouve, tantôt fami­liers comme ce tapis illus­tré de person­nages, de fleurs et d’ani­maux de Géral­dine Kosiak ou intri­gants comme cette œuvre écla­tée et parti­ci­pa­tive d’Er­win Wurm, faite de planches de bois sur lesquelles sont écrites des consignes inci­tant l’en­fant à élabo­rer des sculp­tures sur son corps.

Un voyage artis­tique, à décou­vrir au Mac de Lyon dès le plus jeune âge

Inte­rac­ti­vité encore avec l’œuvre numé­rique poétique de Christa Somme­rer et Laurent Mignon­neau qui invite à s’agi­ter devant un écran pour créer de grands mouve­ments floraux. Un salon-atelier permet ensuite une pause. Salu­taire pour les jeunes parents qui voudraient faire téter leur bébé. Béné­fique pour les plus grands qui pour­ront feuille­ter les livres jeunesse d’art ou dessi­ner avec les feutres mis à dispo­si­tion et accro­cher leur œuvre au mur. La fin de l’ex­po­si­tion ouvre des pers­pec­tives sur le monde exté­rieur, jouant sur diffé­rentes échelles, avec l’ar­mada de globes terrestres d’Ange Leccia et les paysages minia­tures peints par Numa Droz. Le voyage est terminé. L’en­fant en a pris plein les sens et a compris, à travers les 14 œuvres expo­sées, que l’art peut être contem­pla­tif, poétique ou ludique, et adop­ter plusieurs formes pour mieux le surprendre.

Little Odys­sée, jusqu’au 10 juillet, au Mac de Lyon, Cité inter­na­tio­nale, 81 quai Charles-de-Gaulle, Lyon 6e.

Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 18h. Tarifs: 4 et 8€; gratuit pour les moins de 18 ans.

Livret-jeu de visite et conte pour tout-petits ; diffé­rents ateliers de pratique artis­tique avec les média­teurs du Mac ou des artistes sont propo­sés le week-end.

Photo : œuvre de Christa Somme­rer et Laurent Mignon­neau – Collec­tion du MacLyon © Blaise Adilon