Marcher sur une œuvre artis­tique ?

En géné­ral, dans une expo, on n’a pas le droit de toucher les œuvres. Alors, imagi­nez un peu marcher dessus ! C’est pour­tant ce que propose la nouvelle expo de la gale­rie Kommet, avec Camping inter­dit, une œuvre unique s’éta­lant sur toute la surfa­ce… au sol ! Réali­sée par le plas­ti­cien Rémi Drouard, l’ins­tal­la­tion invite à se bala­der sur ce qui ressemble à de la terre parse­mée d’herbe et de cailloux peints, mais aussi de galets, mégots de ciga­rette incan­des­cents, rats et pois­sons morts (mais pas morbides !), plus vrais que nature en céra­mique.

L’ins­pi­ra­tion qui part d’un souve­nir d’en­fance

L’ar­tiste dit s’être inspiré d’un loin­tain souve­nir de classe de mer en Bretagne et de ses virées au bord de la rivière avec ses amis pêcheurs, pour créer cet envi­ron­ne­ment à la fois réel et fantasmé, sorte de tapis d’éveil géant aux couleurs des films de Miya­zaki. Un chouette terrain d’ex­pé­ri­men­ta­tion pour les enfants, conviés chaque samedi à peindre leur propre sol, en ville ou à la campagne, lors d’un atelier.

Infos pratiques

Camping inter­dit, montée soudaine des eaux même par beau temps
• Jusqu’au samedi 16 avril à la gale­rie Kommet, 14 rue Mortier, Lyon 3e. kommet.fr
Entrée libre du mercredi au samedi de 14h à 18h. Visite-atelier pour les 6–11 ans, le samedi de 10h30 à 12h. Tarif : 5€. Inscrip­tion à [email protected]­kom­met.fr

Article rédigé par Clarisse Bioud • Photo d’ou­ver­ture : © Lucas Zambon