Repré­sen­ta­tions origi­nales de person­nages cultes

À Vaise, la gale­rie Art Show consacre une expo­si­tion de street art aux plus jeunes en sélec­tion­nant des œuvres de six artistes lyon­nais qui multi­plient les réfé­rences au monde de l’en­fance. Le duo d’ar­tistes Toki, qui trans­forme ses person­nages préfé­rés en gélules à un seul œil, « gélu­li­fie » ainsi Alice au pays des merveilles ; Big Ben remplace la pomme empoi­son­née de la sorcière de Blanche Neige par une pomme Apple et Berle­wen Jolixor met en scène des person­nages minia­tures avant de les photo­gra­phier à l’iP­hone, faisant ainsi plon­ger Mr Indes­truc­tible dans une tasse de café. Les enfants qui ont l’œil recon­naî­tront peut-être aussi les petits monstres et les amazones rêveuses de Cap Phi ou encore les crabes rigo­los d’Ax­creartk, pour les avoir déjà vus sur les murs de la ville.

Expo Au pays des merveilles 2
© DR

Ils décou­vri­ront égale­ment une artiste qui s’est révé­lée pendant le confi­ne­ment en prenant le crayon pour la première fois : Melty, qui crée un person­nage proche de Picsou en version blasée et décline le thème des façades d’im­meuble en donnant à ses tours des allures de Simp­son ou de Super Mario.

Acti­vi­tés pour enfants en inté­rieur comme en exté­rieur

Et pour retour­ner aux origines du street art, l’ex­pé­rience se pour­suit dans la rue où les enfants pour­ront suivre un parcours à la décou­verte des œuvres de leur quar­tier. De retour à la gale­rie, des ateliers créa­tifs en lien avec les œuvres expo­sées leur seront propo­sés, comme un atelier photo avec de petites figu­rines à mettre en scène à la manière de Berle­wen.

Infos pratiques

Au pays des merveilles, jusqu’au 4 juin à la gale­rie Art Show, 38 Grande rue de Vaise, Lyon 9e. Ouvert mercredi, vendredi et samedi de 14h à 19h.
Ateliers créa­tifs gratuits propo­sés sur les heures d’ou­ver­ture, à réser­ver par mail ou via les réseaux sociaux. Durée : 1h. Parcours gratuit, facul­ta­tif. Contact : [email protected]­mail.com. art-show.fr

Article rédigé par Louise Reymond • Photo d’ou­ver­ture : © DR