Si l’usage des écrans par votre progé­ni­ture vous laisse perplexe, vous agace ou vous terri­fie, le festi­val Les IRréels orches­tré par le Pôle Pixel, dans le cadre de Villeur­banne, Capi­tale française de la Culture 2022, est l’en­droit où aller faire un tour main dans la main du 7 au 10 juillet.

S’adres­sant aussi bien aux boomers qu’aux membres de la géné­ra­tion Alpha et dans le but de peut-être les récon­ci­lier, le festi­val Les IRréels entend faire voir, sentir et vivre de manière bien réelle ce que sont les cultures numé­riques aujourd’­hui (e-sport, jeux vidéo, réseaux sociaux…), notam­ment par le prisme de l’art. Oubliez donc l’image froide et inquié­tante que vous pouvez avoir des mondes virtuels, l’évé­ne­ment promet plutôt son lot d’émo­tions à parta­ger en famille. 

Des parcours inter­ac­tifs à suivre en famille

De nombreux parcours inter­ac­tifs attendent les enfants (dès 5 ans) dans la rue. Tout d’abord Le Phare, instal­la­tion sonore et lumi­neuse plan­tée Place Lazare Goujon: en tour­nant le gouver­nail, ils enten­dront parler des personnes habi­tant au bord de la mer tout en voyant leurs visages proje­tés sur les façades alen­tour égale­ment submer­gées par les eaux. Cette attrac­tion est le fruit d’un travail de six mois effec­tué avec les élèves de l’école primaire Anatole France, à Villeur­banne. Du Parc Vaillant-Coutu­rier au Pôle Pixel, les jeunes festi­va­liers suivront aussi La grande histoire sans fin (voir à la fin de l’ar­ticle), fresque géante d’Elly Oldman, qui conte une drôle de fable écolo­gique, avec la possi­bi­lité de décou­vrir d’autres dessins en réalité augmen­tée grâce à son smart­phone ou une tablette. L’illus­tra­trice les accom­pa­gnera elle-même dans cette expé­rience, et des ateliers seront propo­sés en écho aux plus grands (dès 9 ans) pour mieux comprendre la réalité augmen­tée. Autre fresque au propos écolo, Live­lyyy présen­tée par l’ar­tiste Guillau­mit à l’angle des rues Antoine Primat et Emile Decorps, mixera arts graphiques, réalité augmen­tée et vidéo. A côté, on retrou­vera les Lyon­nais Adrien M & Claire B avec Faune, une série d’af­fiches qui propose un jeu de piste en réalité augmen­tée, à la recherche d’ani­maux cachés sur les murs de la ville.

Jeux vidéo et spec­tacle immer­sif au Pôle Pixel

Au Pôle Pixel, les adeptes de jeux vidéo (dès 9 ans) pour­ront en tester une ribam­belle, conçue par des studios de la région. Avec les plus jeunes (dès 7 ans), ne passez pas à côté du spec­tacle Au Jardin des poti­niers (compa­gnie Ersatz), qui les immer­gera au sein d’un incroyable micro­cosme végé­tal, réalisé à partir de pliages de papiers, de mousses et de ressorts en fil de fer, comme un livre pop-up. En passant la tête dans un trou, ils verront de près éclore un jardin et grouiller des insectes animés par de minus­cules robots. Une magie visuelle et sonore qui témoigne de la beauté fragile de la nature. Voilà qui est bien réel.

Focus sur La grande histoire du dessin sans fin

La grande histoire du dessin sans fin* est née sur Insta­gram, à travers une série de dessins postés en 2017 par Elly Oldman, alors en conva­les­cence d’un acci­dent lui ayant fait perdre toute sensa­tion dans le bras gauche. Après s’être obsti­née à tracer chaque jour des traits droits pour récu­pé­rer l’usage de sa main, la jeune Rennaise est passée sur la tablette graphique qui lui offrait plus de liberté créa­tive. Pour­tant auto­di­dacte, elle s’est alors mise à dessi­ner sans fin des person­nages et objets rigo­los. Repé­rés sur Insta­gram, on lui a proposé de les expo­ser. Elly crée alors cette immense fresque, qui raconte aux enfants une rocam­bo­lesque histoire de déchets, doublée d’une appli­ca­tion pour décou­vrir en plus des vidéos en réalité augmen­tée, via tablette ou smart­phone. “Si les adultes n’ont toujours pas compris que la planète allait mal, les enfants ont l’air plus récep­tifs: ils peuvent être acteurs de chan­ge­ment auprès de leurs parents”, espère l’ar­tiste, dont la main est aujourd’­hui guérie.

Infos pratiques Festi­val Les IRréels

Programme du festi­val du jeudi 7 au dimanche 10 juillet, à Villeur­banne

  • La Grande histoire du dessin sans fin, sur la grille du Parc Vaillant-Coutu­rier, du 7 au 10/07, de 14h à 18h en continu. Atelier Réalité augmen­tée, les 9 et 10/07 à 14h et 16h. Durée: 2h. Gratuit sur réser­va­tion.
  • Live­lyyy; à l’angle des rues Primat et Decorps, du 7 au 10/07, de 14h à 18h en continu. 
  • Faune, rue Primat, du 7 au 10/07, de 14h à 18h en continu.
  • Espace Gaming, du 7 au 11/07, de 14h à 18h, au Pôle PixelAu jardin des poti­niers, du 8 au 10/07, à 14h, 15h30 et 17h, au studio Lumière 2, Pôle Pixel. Durée: 50 min. Tarif: 7€. Bille­te­rie et programme sur pole­pixel.fr/les-irreels/

Article parte­naire rédigé par Clarisse Bioud